"Je prends le relais d'un dirigeant comme peu de fédérations en ont connu", a réagi Crevits dans un communiqué. "André Stein a remis de l'ordre à l'AFT qu'il a conduite avec tact, fermeté et toujours une vision d'avenir. Sous sa direction, notre fédération, la deuxième en importance après le football, s'est professionnalisée, modernisée, informatisée, elle est citée en exemple. Le tennis s'est aussi démocratisé, mais pas suffisamment à mon goût, il ne sort pas encore assez de son milieu, il faut plus de jeunes qui jouent, occupent les terrains, pas seulement qui prennent des cours, et qu'ils puissent le faire bien encadrés, sans que cela leur coûte trop cher." (Belga)

"Je prends le relais d'un dirigeant comme peu de fédérations en ont connu", a réagi Crevits dans un communiqué. "André Stein a remis de l'ordre à l'AFT qu'il a conduite avec tact, fermeté et toujours une vision d'avenir. Sous sa direction, notre fédération, la deuxième en importance après le football, s'est professionnalisée, modernisée, informatisée, elle est citée en exemple. Le tennis s'est aussi démocratisé, mais pas suffisamment à mon goût, il ne sort pas encore assez de son milieu, il faut plus de jeunes qui jouent, occupent les terrains, pas seulement qui prennent des cours, et qu'ils puissent le faire bien encadrés, sans que cela leur coûte trop cher." (Belga)