"Je voulais obtenir un bon résultat pour l'équipe. Une deuxième place derrière Bennet ce n''est pas mal du tout mais je ne cours qu'avec un seul objectif, la victoire", a déclaré Philipsen. "Je pense qu'il est le sprinter le plus rapide du peloton pour le moment. En plus de cela, ses coéquipiers l'ont parfaitement amené. J'étais aussi dans la position dans laquelle je devais être et j'en remercie mes coéquipiers d'ailleurs. Jonas Rickaert était mon dernier homme et il a encore fait un excellent travail. Avec Ackermann, j'étais dans la roue de Bennett. En fait, j'ai dû rouler un peu trop dans le vent." L'accélération de Philipsen a fait que Bennett a dû sortir un peu plus vite que prévu. "Ce n'était pas idéal, mais je pense qu'il aurait été très difficile de battre Bennett. Je devais faire quelque chose et j'ai essayé. Ça n'a pas marché. Je vais me présenter confiant dimanche à Gand-Wevelgem, et mercredi prochain à A Travers la Flandre. Ce seront des courses plus difficiles que celle-ci. Je compare Bruges-La Panne au Prix de l'Escaut, mais je veux bien sûr tenter ma chance dans ces courses", a reconnu Philipsen. (Belga)

"Je voulais obtenir un bon résultat pour l'équipe. Une deuxième place derrière Bennet ce n''est pas mal du tout mais je ne cours qu'avec un seul objectif, la victoire", a déclaré Philipsen. "Je pense qu'il est le sprinter le plus rapide du peloton pour le moment. En plus de cela, ses coéquipiers l'ont parfaitement amené. J'étais aussi dans la position dans laquelle je devais être et j'en remercie mes coéquipiers d'ailleurs. Jonas Rickaert était mon dernier homme et il a encore fait un excellent travail. Avec Ackermann, j'étais dans la roue de Bennett. En fait, j'ai dû rouler un peu trop dans le vent." L'accélération de Philipsen a fait que Bennett a dû sortir un peu plus vite que prévu. "Ce n'était pas idéal, mais je pense qu'il aurait été très difficile de battre Bennett. Je devais faire quelque chose et j'ai essayé. Ça n'a pas marché. Je vais me présenter confiant dimanche à Gand-Wevelgem, et mercredi prochain à A Travers la Flandre. Ce seront des courses plus difficiles que celle-ci. Je compare Bruges-La Panne au Prix de l'Escaut, mais je veux bien sûr tenter ma chance dans ces courses", a reconnu Philipsen. (Belga)