"Bernd Hollerbach, toujours en convalescence, n'est actuellement pas en mesure de reprendre du service et doit encore observer plusieurs semaines de repos", a expliqué le club dans un communiqué. "La direction mouscronnoise se devait donc de prendre une décision. Elle a décidé de trouver une solution en lui trouvant un remplaçant jusqu'au terme de la saison classique. C'est désormais chose faite. Son successeur dans le vestiaire mouscronnois est bien connu dans la cité des Hurlus puisqu'il s'agit de Philippe Saint-Jean, le directeur du centre de formation et ancien entraîneur de l'équipe première."

La situation de Bernd Hollerbach sera réévaluée au terme de la saison, précise l'Excel. Quant à Rudy Vata, qui avait pris les commandes depuis la fin du stage, il retrouvera son poste de conseiller sportif.

Hollerbarch, 50 ans, était arrivé à Mouscron en début de saison. Le début de championnat avait été encourageant, mais l'entraîneur allemand a contracté une pneumonie en décembre et est depuis convalescent chez lui, en Allemagne. Il n'avait d'ailleurs pas accompagné l'équipe lors du stage hivernal en Espagne.

3 défaites de rang

Sans leur mentor, les 'Hurlus' ont concédé trois défaites de rang depuis la reprise.

Saint-Jean, 65 ans, a entraîné l'équipe première à deux reprises, entre mai 2004 et mars 2005 et entre juillet 2010 et juin 2012, alors que le club s'appelait Mouscron-Peruwelz. Il avait effectué un premier passage en tant que directeur du Futurosport, le centre de formation, entre 1997 et 2002. Une place qu'il occupe à nouveau depuis mai 2018. Dans sa carrière, Saint-Jean a aussi entraîné les espoirs de la Belgique, l'AFC Tubize (2002-2004 et 2006-2008), dont il a été directeur sportif entre 2012 et 2015, et Mons en 2008.

Mouscron est onzième de la Jupiler Pro League avec 27 points.

"Bernd Hollerbach, toujours en convalescence, n'est actuellement pas en mesure de reprendre du service et doit encore observer plusieurs semaines de repos", a expliqué le club dans un communiqué. "La direction mouscronnoise se devait donc de prendre une décision. Elle a décidé de trouver une solution en lui trouvant un remplaçant jusqu'au terme de la saison classique. C'est désormais chose faite. Son successeur dans le vestiaire mouscronnois est bien connu dans la cité des Hurlus puisqu'il s'agit de Philippe Saint-Jean, le directeur du centre de formation et ancien entraîneur de l'équipe première." La situation de Bernd Hollerbach sera réévaluée au terme de la saison, précise l'Excel. Quant à Rudy Vata, qui avait pris les commandes depuis la fin du stage, il retrouvera son poste de conseiller sportif. Hollerbarch, 50 ans, était arrivé à Mouscron en début de saison. Le début de championnat avait été encourageant, mais l'entraîneur allemand a contracté une pneumonie en décembre et est depuis convalescent chez lui, en Allemagne. Il n'avait d'ailleurs pas accompagné l'équipe lors du stage hivernal en Espagne.3 défaites de rang Sans leur mentor, les 'Hurlus' ont concédé trois défaites de rang depuis la reprise. Saint-Jean, 65 ans, a entraîné l'équipe première à deux reprises, entre mai 2004 et mars 2005 et entre juillet 2010 et juin 2012, alors que le club s'appelait Mouscron-Peruwelz. Il avait effectué un premier passage en tant que directeur du Futurosport, le centre de formation, entre 1997 et 2002. Une place qu'il occupe à nouveau depuis mai 2018. Dans sa carrière, Saint-Jean a aussi entraîné les espoirs de la Belgique, l'AFC Tubize (2002-2004 et 2006-2008), dont il a été directeur sportif entre 2012 et 2015, et Mons en 2008. Mouscron est onzième de la Jupiler Pro League avec 27 points.