"C'est ma première course par étapes depuis plus d'un an en Italie", se réjouit Gilbert, qui aurait préféré être présent au Tour de France mais n'a finalement pas été sélectionné. "Une belle course pour commencer la deuxième partie de la saison. J'ai remporté quelques-unes de mes plus grandes victoires en Italie et j'aimerais y courir, aider l'équipe et voir où en est ma condition." Remco Evenepoel reprend aussi la compétition. Depuis les championnat de Belgique, le néo-pro est parti s'entraîner en altitude. "J'ai hâte de courir à nouveau. Je ne sais pas quelle est ma forme après l'entraînement en altitude à Livigno. Bien sûr, je suis motivé au départ et j'espère que nous obtiendrons de bons résultats avec l'équipe." Le directeur sportif Klaas Lodewyck est optimiste. "Nous avons une équipe forte. Alvaro (Hodeg, ndlr) est notre homme pour les sprints. Philippe a beaucoup d'expérience et sa présence est d'une grande valeur pour l'équipe. Remco et James (Knox, ndlr) peuvent tester leurs jambes sur le Tre Cime di Lavaredo. C'est une ascension difficile, mais on ne leur met pas la pression." Le Colombien Ivan Ramiro Sosa a remporté la première édition de l'Adriatica Ionica Race l'année dernière. (Belga)

"C'est ma première course par étapes depuis plus d'un an en Italie", se réjouit Gilbert, qui aurait préféré être présent au Tour de France mais n'a finalement pas été sélectionné. "Une belle course pour commencer la deuxième partie de la saison. J'ai remporté quelques-unes de mes plus grandes victoires en Italie et j'aimerais y courir, aider l'équipe et voir où en est ma condition." Remco Evenepoel reprend aussi la compétition. Depuis les championnat de Belgique, le néo-pro est parti s'entraîner en altitude. "J'ai hâte de courir à nouveau. Je ne sais pas quelle est ma forme après l'entraînement en altitude à Livigno. Bien sûr, je suis motivé au départ et j'espère que nous obtiendrons de bons résultats avec l'équipe." Le directeur sportif Klaas Lodewyck est optimiste. "Nous avons une équipe forte. Alvaro (Hodeg, ndlr) est notre homme pour les sprints. Philippe a beaucoup d'expérience et sa présence est d'une grande valeur pour l'équipe. Remco et James (Knox, ndlr) peuvent tester leurs jambes sur le Tre Cime di Lavaredo. C'est une ascension difficile, mais on ne leur met pas la pression." Le Colombien Ivan Ramiro Sosa a remporté la première édition de l'Adriatica Ionica Race l'année dernière. (Belga)