La semi-classique Binche-Chimay-Binche (cat 1.1), dont la 31e édition sera disputée ce mardi 2 octobre, ponctuera la fin du calendrier professionnel 2018 en Wallonie, ainsi que le programme de la Napoleon Games Belgian Cup 2018. L'épreuve, managée depuis 2010 par l'ancien coureur professionnel Jean-Luc Vandenbroucke, sera également le 9e "Mémorial Frank Vandenbroucke". Le regretté coureur de Ploegsteert, décédé le 12 octobre 2009 à l'âge de 34 ans, s'était imposé sur les pavés binchois en 1996. Historiquement, la course chère à la Cité du Gille, qui a accueilli les championnats de Belgique des élites en juin 2018, a connu plusieurs époques: née en 1911, elle n'a été organisée que 30 fois, 26 fois sous la formule "Binche-Tournai-Binche" et, depuis 2014, sous celle de "Binche-Chimay-Binche". Quick-Step Floors alignera une équipe solide avec le lauréat de l'épreuve en 2014, Zdenek Stybar, Dries Devenyns, le stagiaire Mikkel Honoré, Fabio Jakobsen, le gagnant du Tour des Flandres Niki Terpstra, le champion de Belgique Yves Lampaert et Philippe Gilbert, récent vainqueur du GP d'Isbergues. "Binche-Chilmay-Binche est une course dure et la météo annoncée, avec du vent fort et de la pluie, pourrait la rendre encore plus difficile cette année", prévoit Rik Van Slycke, directeur sportif de Quick Step Floors. "Les circuits locaux et leurs tronçons pavés pourraient être piégeux. Mais nous sommes prêts à relever le défi..." Parmi les autres formations à suivre, on mentionnera entre autres Lotto NL-Jumbo qui annonce Dylan Groenewegen, la FDJ d'Arnaud Démare, AG2R avec Oliver Naesen et Jan Bakelants ainsi que BMC avec Jurgen Roelandts. Les lauriers de Binche-Chimay-Binche en 2017 étaient revenus au sprint à Jasper De Buyst, qui avait devancé l'Italien Matteo Trentin et Tom Devriendt. (Belga)