Joueur de l'année. "William Vainqueur. Je suis fan. Il ne joue jamais trois matches d'affilée avec le même milieu défensif mais il arrive toujours à faire un boulot fantastique. Il fait un peu trop de fautes à mon goût mais son volume de jeu est exceptionnel. Il est fait pour l'Angleterre ou à l'Allemagne. Ce que Junior Malanda fait à Wolfsbourg, il peut le faire sans problème."

Jeune de l'année. "Hans Vanaken."

Gardien de l'année. "Eiji Kawashima et Mathew Ryan."

Entraîneur de l'Année. "Francky Dury."

Prix orange. "Hein Vanhaezebrouck."

Prix citron. "Sur le terrain, Bjorn Ruytinx. En dehors, Vadis Odjidja pour s'en être pris deux fois à des cameramen qui s'approchaient trop près des joueurs de Bruges à son goût. Des réactions d'enfant gâté."

Les Diables

"Avec Adnan Januzaj, on est blindés pour 12 ans. Pour être comparé à Ryan Giggs à Manchester, il faut avoir quelque chose que les autres n'ont pas. Mais il ne doit pas aller au Brésil s'il n'y a plus de blessures chez des gars qui ont participé à la campagne."

"Je vois les Diables en quarts de finale. S'ils terminent en tête de leur groupe, ils jouent le Portugal ou le Ghana en huitièmes. Donne-moi une pièce, et même contre le Portugal, je la mets sur les Belges."

"Timmy Simons a sa place dans le groupe. Il est capitaine d'une équipe qui joue le titre, il est encore au top physiquement. Tout est très clair."

"Je ne provoquerais pas une confrontation entre Thibaut Courtois et Simon Mignolet pour régler leur petit différend. Je les prendrais à part et j'expliquerais surtout ceci à Mignolet : -J'ai un numéro 1 et un numéro 2, tu es mon 2, et s'il n'arrive rien au 1, tu ne joues pas, point."

"Si Guillaume Gillet reste back droit à Anderlecht, il est dans les 23. C'est peut-être Anthony Vanden Borre qui y sera à sa place, c'est dur à avaler. Je vais même plus loin : pour moi, Vanden Borre doit être titulaire au Brésil. Il joue tous les matches à un haut niveau alors que Toby Alderweireld fait un match sur trois ou sur quatre avec l'Atletico. Revenir aussi vite après être tombé aussi bas, je dis chapeau à Vanden Borre."

Pierre Danvoye

Joueur de l'année. "William Vainqueur. Je suis fan. Il ne joue jamais trois matches d'affilée avec le même milieu défensif mais il arrive toujours à faire un boulot fantastique. Il fait un peu trop de fautes à mon goût mais son volume de jeu est exceptionnel. Il est fait pour l'Angleterre ou à l'Allemagne. Ce que Junior Malanda fait à Wolfsbourg, il peut le faire sans problème." Jeune de l'année. "Hans Vanaken." Gardien de l'année. "Eiji Kawashima et Mathew Ryan." Entraîneur de l'Année. "Francky Dury." Prix orange. "Hein Vanhaezebrouck." Prix citron. "Sur le terrain, Bjorn Ruytinx. En dehors, Vadis Odjidja pour s'en être pris deux fois à des cameramen qui s'approchaient trop près des joueurs de Bruges à son goût. Des réactions d'enfant gâté." Les Diables "Avec Adnan Januzaj, on est blindés pour 12 ans. Pour être comparé à Ryan Giggs à Manchester, il faut avoir quelque chose que les autres n'ont pas. Mais il ne doit pas aller au Brésil s'il n'y a plus de blessures chez des gars qui ont participé à la campagne." "Je vois les Diables en quarts de finale. S'ils terminent en tête de leur groupe, ils jouent le Portugal ou le Ghana en huitièmes. Donne-moi une pièce, et même contre le Portugal, je la mets sur les Belges." "Timmy Simons a sa place dans le groupe. Il est capitaine d'une équipe qui joue le titre, il est encore au top physiquement. Tout est très clair." "Je ne provoquerais pas une confrontation entre Thibaut Courtois et Simon Mignolet pour régler leur petit différend. Je les prendrais à part et j'expliquerais surtout ceci à Mignolet : -J'ai un numéro 1 et un numéro 2, tu es mon 2, et s'il n'arrive rien au 1, tu ne joues pas, point." "Si Guillaume Gillet reste back droit à Anderlecht, il est dans les 23. C'est peut-être Anthony Vanden Borre qui y sera à sa place, c'est dur à avaler. Je vais même plus loin : pour moi, Vanden Borre doit être titulaire au Brésil. Il joue tous les matches à un haut niveau alors que Toby Alderweireld fait un match sur trois ou sur quatre avec l'Atletico. Revenir aussi vite après être tombé aussi bas, je dis chapeau à Vanden Borre."Pierre Danvoye