"Je suis content car ce tirage nous offre des perspectives pour atteindre les quarts de finale", a précisé Mestdagh lors d'une conférence de presse virtuelle. "L'Australie est une nation du top mondial et qui est proche du niveau des États-Unis. Nous voulions également tirer Porto-Rico que nous connaissons bien." Les Belgian Cats débuteront leur tournoi le 27 juillet contre l'Australie puis Porto-Rico le 30 juillet et enfin la Chine le 2 août. Pour se qualifier pour les quarts de finale, la Belgique devra terminer parmi les deux premiers de son groupe ou figurer parmi les deux meilleurs troisièmes. "Affronter l'Australie en ouverture est un avantage. Contre Porto-Rico, nous serons dans l'obligation de l'emporter, si possible avec un gros écart. Un succès qu'il faudra ensuite confirmer contre la Chine lors du dernier match. Peu importe l'ordre, il faudra jouer chaque match à 100% pendant 40 minutes", a ajouté Philip Mestdagh. Kim Mestdagh, l'ailière des Belgian Cats, se montrait également satisfaite du tirage au sort. "Je ne pense pas qu'il y avait vraiment un tirage idéal même si nous voulions éviter le Nigéria et avoir Porto-Rico", a souligné la joueuse de Schio en Italie. "L'Australie est une grande nation mais si nous sommes dans un bon jour, nous pourrions peut-être réalisé un exploit. Il ne faudra pas sous-estimer Porto-Rico et la Chine mais je suis convaincue que nous pouvons nous qualifier pour les quarts de finale." (Belga)

"Je suis content car ce tirage nous offre des perspectives pour atteindre les quarts de finale", a précisé Mestdagh lors d'une conférence de presse virtuelle. "L'Australie est une nation du top mondial et qui est proche du niveau des États-Unis. Nous voulions également tirer Porto-Rico que nous connaissons bien." Les Belgian Cats débuteront leur tournoi le 27 juillet contre l'Australie puis Porto-Rico le 30 juillet et enfin la Chine le 2 août. Pour se qualifier pour les quarts de finale, la Belgique devra terminer parmi les deux premiers de son groupe ou figurer parmi les deux meilleurs troisièmes. "Affronter l'Australie en ouverture est un avantage. Contre Porto-Rico, nous serons dans l'obligation de l'emporter, si possible avec un gros écart. Un succès qu'il faudra ensuite confirmer contre la Chine lors du dernier match. Peu importe l'ordre, il faudra jouer chaque match à 100% pendant 40 minutes", a ajouté Philip Mestdagh. Kim Mestdagh, l'ailière des Belgian Cats, se montrait également satisfaite du tirage au sort. "Je ne pense pas qu'il y avait vraiment un tirage idéal même si nous voulions éviter le Nigéria et avoir Porto-Rico", a souligné la joueuse de Schio en Italie. "L'Australie est une grande nation mais si nous sommes dans un bon jour, nous pourrions peut-être réalisé un exploit. Il ne faudra pas sous-estimer Porto-Rico et la Chine mais je suis convaincue que nous pouvons nous qualifier pour les quarts de finale." (Belga)