Trois groupes de quatre équipes, les deux premiers et le meilleur troisième sont qualifiés pour les quarts de finale, c'est le schéma du tournoi de basket du 27 juillet au 8 août dans la capitale japonaise. "Il faut éviter de toute façon d'être troisième et de prendre une grosse défaite, si nous étions battus, pour avoir un quart de finale plus abordable, ce qui est l'objectif premier. Cela nous permettra alors de rester jusqu'au bout du tournoi", a commenté Philip Mestdagh à l'Agence BELGA vendredi. Les États-Unis, champions du monde et champions olympique, l'Australie et l'Espagne sont têtes de série. "Si je peux choisir, je prends l'Espagne. Je sais qu'en héritant des USA, on les éviterait d'office en quarts de finale, mais contre les Espagnoles, nous avons une meilleure chance de gagner. De la Serbie, la Chine ou le Japon, je n'ai pas vraiment de préférence, mais j'aimerais autant éviter le Japon qui jouera chez lui. Du dernier chapeau, le Nigeria est sans doute l'adversaire à éviter. La Corée du Sud et Porto Rico sont à notre portée", a parié encore le coach flandrien, élu entraîneur de l'année au Gala du Sport en décembre. La Belgique jouera contre l'Espagne, championne d'Europe, en préparation. Les deux nations se retrouveront peut-être aussi à l'Euro du 17 au 27 juin en France (Strasbourg) et en Espagne précisément, à Valence. Le tirage au sort doit avoir lieu au début du mois de mars. Le Nigeria, Porto Rico et la Serbie croiseront aussi les Belgian Cats en préparation lors d'un tournoi en Belgique en mai. Ce programme de préparation doit encore être peaufiné et annoncé dans la foulée. (Belga)

Trois groupes de quatre équipes, les deux premiers et le meilleur troisième sont qualifiés pour les quarts de finale, c'est le schéma du tournoi de basket du 27 juillet au 8 août dans la capitale japonaise. "Il faut éviter de toute façon d'être troisième et de prendre une grosse défaite, si nous étions battus, pour avoir un quart de finale plus abordable, ce qui est l'objectif premier. Cela nous permettra alors de rester jusqu'au bout du tournoi", a commenté Philip Mestdagh à l'Agence BELGA vendredi. Les États-Unis, champions du monde et champions olympique, l'Australie et l'Espagne sont têtes de série. "Si je peux choisir, je prends l'Espagne. Je sais qu'en héritant des USA, on les éviterait d'office en quarts de finale, mais contre les Espagnoles, nous avons une meilleure chance de gagner. De la Serbie, la Chine ou le Japon, je n'ai pas vraiment de préférence, mais j'aimerais autant éviter le Japon qui jouera chez lui. Du dernier chapeau, le Nigeria est sans doute l'adversaire à éviter. La Corée du Sud et Porto Rico sont à notre portée", a parié encore le coach flandrien, élu entraîneur de l'année au Gala du Sport en décembre. La Belgique jouera contre l'Espagne, championne d'Europe, en préparation. Les deux nations se retrouveront peut-être aussi à l'Euro du 17 au 27 juin en France (Strasbourg) et en Espagne précisément, à Valence. Le tirage au sort doit avoir lieu au début du mois de mars. Le Nigeria, Porto Rico et la Serbie croiseront aussi les Belgian Cats en préparation lors d'un tournoi en Belgique en mai. Ce programme de préparation doit encore être peaufiné et annoncé dans la foulée. (Belga)