Le sélectionneur national a repris Serena-Lynn Geldof qui avait disputé l'Euro à Prague en 2017 où la Belgique avait pris la 3e place, mais l'intérieure de Namur avait dû céder sa place à Hatty Nawezhi, 24 ans, pour la Coupe du monde à Tenerife en septembre dernier où les Belgian Cats avaient terminé 4es. Comme pour les deux précédents événements, Laure Resimont, l'ailière de Wavre-Ste Catherine, 21 ans, double joueuse de l'année, n'est pas reprise dans les douze. Ces deux joueuses resteront cependant encore au sein du noyau jusqu'au départ pour la Serbie la semaine prochaine. La Belgique est emmenée par ses figures de proue que sont Emma Meesseman et Kim Mestdagh, revenues de leur début de saison en WNBA à Washington Mystics, et Julie Allemand, championne de France avec le Lyon ASVEL de Tony Parker. Ann Wauters est également dans les douze. L'intérieure flandrienne, 38 ans, se consacre exclusivement depuis la Coupe du monde à soigner son genou pour pouvoir être présente au championnat d'Europe. Deux dernières rencontres de préparation sont programmées vendredi (21h30 à Wevelgem) et samedi (17h00 à Courtrai), à deux reprises contre l'Italie encore, avant le départ pour la Serbie le 24 juin. La Belgique figure dans le groupe D à l'Euro avec la Russie, la Biélorussie et la Serbie, pays organisateur. Une place parmi les six premiers offre un ticket pour les tournois de qualification olympique pour Tokyo 2020. (Belga)