Peter Sagan n'a pas le temps de se lamenter sur son sort avec sa deuxième place acquise mardi lors de la 10e étape du Tour de France. Le Slovaque ne perd pas de vue son objectif premier qui reste le maillot vert. Avec 242 points, soit 38 de plus que Mark Cavendish et 60 de plus que Marcel Kittel, Sagan pointe à la première place provisoire du classement de la régularité. "Je suis heureux avec ce maillot vert. J'ai pris beaucoup de points et c'est ce que je voulais. Il reste encore des sprints à effectuer. Je vais tenter de maintenir mon avance et regarder au jour le jour". Sagan était sans doute le coureur le plus fort mardi. "C'était très compliqué face à trois gars d'Orica-BikeExchange", a-t-il avoué. "J'ai bouché beaucoup de trous à la suite d'attaques et je l'ai payé cash sur la fin. J'ai dépensé trop d'énergie pour être suffisamment frais pour le sprint. J'ai été un peu surpris, mais j'ai continué mon effort pour empocher la deuxième place. Je peux vivre avec cette 2e place finale". (Belga)

Peter Sagan n'a pas le temps de se lamenter sur son sort avec sa deuxième place acquise mardi lors de la 10e étape du Tour de France. Le Slovaque ne perd pas de vue son objectif premier qui reste le maillot vert. Avec 242 points, soit 38 de plus que Mark Cavendish et 60 de plus que Marcel Kittel, Sagan pointe à la première place provisoire du classement de la régularité. "Je suis heureux avec ce maillot vert. J'ai pris beaucoup de points et c'est ce que je voulais. Il reste encore des sprints à effectuer. Je vais tenter de maintenir mon avance et regarder au jour le jour". Sagan était sans doute le coureur le plus fort mardi. "C'était très compliqué face à trois gars d'Orica-BikeExchange", a-t-il avoué. "J'ai bouché beaucoup de trous à la suite d'attaques et je l'ai payé cash sur la fin. J'ai dépensé trop d'énergie pour être suffisamment frais pour le sprint. J'ai été un peu surpris, mais j'ai continué mon effort pour empocher la deuxième place. Je peux vivre avec cette 2e place finale". (Belga)