Sagan a d'ailleurs lâché prise dans la principale difficulté. Le Français Warren Barguil, vainqueur de deux étapes du Tour 2017 mais promis à un rôle d'équipier à Innsbrück, avait pour sa part abandonné avant les deux dernières heures de course, suite à une chute. Barguil, qui remplaçait Pierre Rolland, malade, avait changé de vélo quelques instants plus tôt. Il a glissé dans un virage alors qu'il était à l'arrière de la course. Il a abandonné quelques minutes après, au passage de la ligne. Il restait alors un peu moins de 100 km à parcourir Les Belges Tiesj Benoot et Serge Pauwels se sont également déjà retirés. (Belga)

Sagan a d'ailleurs lâché prise dans la principale difficulté. Le Français Warren Barguil, vainqueur de deux étapes du Tour 2017 mais promis à un rôle d'équipier à Innsbrück, avait pour sa part abandonné avant les deux dernières heures de course, suite à une chute. Barguil, qui remplaçait Pierre Rolland, malade, avait changé de vélo quelques instants plus tôt. Il a glissé dans un virage alors qu'il était à l'arrière de la course. Il a abandonné quelques minutes après, au passage de la ligne. Il restait alors un peu moins de 100 km à parcourir Les Belges Tiesj Benoot et Serge Pauwels se sont également déjà retirés. (Belga)