Les quatre fuyards du jour, dont le Suisse Michael Albasini (Mitchelton-Scott) et le Français Perrig Quemeneur (Direct Energie), ont été rattrapés par le peloton à 27 kilomètres de l'arrivée. Comme les échappés avaient été repris rapidement, il y a eu encore des attaques. Mais un sprint avec un peloton aminci fut inévitable et Sagan s'est avéré être plus rapide que Gaviria et Haas dans cet exercice. Le maillot jaune Stefan Küng a pris trois secondes supplémentaires en cours de route, de sorte qu'il est maintenant le seul leader. Il a trois secondes d'avance sur ses coéquipiers Greg Van Avermaet, désormais 2e, et l'Australien Richie Porte. La troisième étape est prévue lundi. Le peloton va devoir parcourir 182 kilomètres entre Oberstammheim et Gansingen sur un tracé accidenté. Le Tour de Suisse se termine dimanche prochain. L'année dernière, la victoire finale avait été enlevée par le Slovène Simon Spilak. (Belga)

Les quatre fuyards du jour, dont le Suisse Michael Albasini (Mitchelton-Scott) et le Français Perrig Quemeneur (Direct Energie), ont été rattrapés par le peloton à 27 kilomètres de l'arrivée. Comme les échappés avaient été repris rapidement, il y a eu encore des attaques. Mais un sprint avec un peloton aminci fut inévitable et Sagan s'est avéré être plus rapide que Gaviria et Haas dans cet exercice. Le maillot jaune Stefan Küng a pris trois secondes supplémentaires en cours de route, de sorte qu'il est maintenant le seul leader. Il a trois secondes d'avance sur ses coéquipiers Greg Van Avermaet, désormais 2e, et l'Australien Richie Porte. La troisième étape est prévue lundi. Le peloton va devoir parcourir 182 kilomètres entre Oberstammheim et Gansingen sur un tracé accidenté. Le Tour de Suisse se termine dimanche prochain. L'année dernière, la victoire finale avait été enlevée par le Slovène Simon Spilak. (Belga)