"La décision ne pouvait être autre", a expliqué Peter Croonen à l'Agence BELGA. "Pour ce qui est de la Coupe de Belgique, c'est en théorie encore possible de la jouer."

Cette annonce intervient après l'interdiction des évènements sportifs prolongée jusqu'au 31 juillet décidée par le Conseil National de Sécurité mercredi, sans parler encore de ce qu'il pourrait être décidé pour le mois d'août suivant les différentes phases du déconfinement.

La Pro League avait, dans un communiqué, pris "acte" de cette décision, annonçant qu'elle allait soumettre les propositions de son groupe de travail à son Assemblée générale le 15 mai prochain. L'issue de cette assemblée générale ne fait ainsi plus guère de doutes après les propos de son président.

"Le plus important est que, pour cette saison, c'est clair," a estimé Peter Croonen. "L'Assemblée générale ne pourra pas décider autre chose que l'arrêt de la D1A et la D1B. La possibilité de jouer la finale de la Coupe de Belgique est possible en théorie. Elle doit être jouée avant le 3 août, date à laquelle l'UEFA doit faire connaître l'attribution des tickets européens par pays. Pour la D1B, il y aurait une possibilité de jouer pour la promotion, mais cela me paraît très improbable de pouvoir organiser un match retour encore entre OHL et le Beerschot. Il faudra trouver une solution".

La décision du Conseil National de Sécurité couvre aussi quelque peu la Pro League contre d'éventuels recours des détenteurs des droits TV. "La décision d'arrêter que nous avions formulée le 2 avril reposait sur nos évaluations", a poursuivi le président de la Pro League. "Il s'agit à présent d'une décision du gouvernement national qui dispose de toutes les informations nécessaires pour prendre ce genre de décision, motivée par des aspects sociaux. Cela va plus loin que le football ou le sport".

"La décision ne pouvait être autre", a expliqué Peter Croonen à l'Agence BELGA. "Pour ce qui est de la Coupe de Belgique, c'est en théorie encore possible de la jouer." Cette annonce intervient après l'interdiction des évènements sportifs prolongée jusqu'au 31 juillet décidée par le Conseil National de Sécurité mercredi, sans parler encore de ce qu'il pourrait être décidé pour le mois d'août suivant les différentes phases du déconfinement. La Pro League avait, dans un communiqué, pris "acte" de cette décision, annonçant qu'elle allait soumettre les propositions de son groupe de travail à son Assemblée générale le 15 mai prochain. L'issue de cette assemblée générale ne fait ainsi plus guère de doutes après les propos de son président. "Le plus important est que, pour cette saison, c'est clair," a estimé Peter Croonen. "L'Assemblée générale ne pourra pas décider autre chose que l'arrêt de la D1A et la D1B. La possibilité de jouer la finale de la Coupe de Belgique est possible en théorie. Elle doit être jouée avant le 3 août, date à laquelle l'UEFA doit faire connaître l'attribution des tickets européens par pays. Pour la D1B, il y aurait une possibilité de jouer pour la promotion, mais cela me paraît très improbable de pouvoir organiser un match retour encore entre OHL et le Beerschot. Il faudra trouver une solution". La décision du Conseil National de Sécurité couvre aussi quelque peu la Pro League contre d'éventuels recours des détenteurs des droits TV. "La décision d'arrêter que nous avions formulée le 2 avril reposait sur nos évaluations", a poursuivi le président de la Pro League. "Il s'agit à présent d'une décision du gouvernement national qui dispose de toutes les informations nécessaires pour prendre ce genre de décision, motivée par des aspects sociaux. Cela va plus loin que le football ou le sport".