"Le président m'a demandé d'assurer l'interim. Avant de me prononcer, j'ai fait le tour du staff. Et nous avons décidé tous ensemble d'assumer. Je n'ai pas l'ambition de devenir T1. Mais je suis là pour aider le Standard", explique Peter Balette, T2 des Rouches.

Ron Jans, est venu ce mercredi matin saluer ses anciens joueurs. "Il s'est entretenu avec chacun d'entre eux. C'était très touchant. Très émotionnel", assure Balette. "L'ambiance était lourde, empreinte de tristesse."

Peter Balette ajoutait : "Je ne suis pas heureux de ce qui s'est passé, mais je veux prendre mes responsabilités. C'est la première fois de ma carrière que je vais remplacer un coach en cours de saison. Je n'ai pas peur. Avec Heusden-Zolder, qui luttait pour son maintien, j'ai aussi disputé des rencontres importantes. Si j'avais peur, j'aurais opté pour d'autres solutions. Je ne suis pas obsédé par ma réussite aux yeux du grand public. Je vais bien préparer l'équipe et c'est actuellement la seule chose qui compte."

Pour affronter le Cercle de Bruges, le Standard sera privé de Gershon, Ogunjimi, Opare, Pocognoli blessés, tandis que Cissé est incertain.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Le président m'a demandé d'assurer l'interim. Avant de me prononcer, j'ai fait le tour du staff. Et nous avons décidé tous ensemble d'assumer. Je n'ai pas l'ambition de devenir T1. Mais je suis là pour aider le Standard", explique Peter Balette, T2 des Rouches. Ron Jans, est venu ce mercredi matin saluer ses anciens joueurs. "Il s'est entretenu avec chacun d'entre eux. C'était très touchant. Très émotionnel", assure Balette. "L'ambiance était lourde, empreinte de tristesse." Peter Balette ajoutait : "Je ne suis pas heureux de ce qui s'est passé, mais je veux prendre mes responsabilités. C'est la première fois de ma carrière que je vais remplacer un coach en cours de saison. Je n'ai pas peur. Avec Heusden-Zolder, qui luttait pour son maintien, j'ai aussi disputé des rencontres importantes. Si j'avais peur, j'aurais opté pour d'autres solutions. Je ne suis pas obsédé par ma réussite aux yeux du grand public. Je vais bien préparer l'équipe et c'est actuellement la seule chose qui compte." Pour affronter le Cercle de Bruges, le Standard sera privé de Gershon, Ogunjimi, Opare, Pocognoli blessés, tandis que Cissé est incertain.Sportfootmagazine.be, avec Belga