Le sélectionneur polonais Franciszek Smuda a réagi à chaud après avoir entendu les premiers échos de l'incident impliquant Marcin Wasilewski et Slawomir Peszko avec un taximan à Cologne. Il a déclaré sur le site interia.pl : "Les deux peuvent oublier l'Euro 2012. Il n'y a aucune chance que je les sélectionne dans mon groupe des 23".

Mais lundi, l'attaché de presse de la Fédération polonaise tempérait déjà les propos du sélectionneur. "C'est trop tôt pour dire si les deux joueurs sont exclus. Monsieur Smuda se rendra d'abord en Allemagne pour prendre connaissance de la situation exacte avant de prendre sa décision".

Selon la presse polonaise, Marcin Wasilewski, au contraire de son acolyte Peszko, conserverait de bonnes chances d'être repris en sélection pour l'Euro 2012. "Smuda est connu pour parler plus vite qu'il ne pense", révèle Pitor Kozminski dans Het Laatste Nieuws. "Il devait de toute façon se rendre en Allemagne dans les prochains jours pour aller visionner des joueurs. Il en profitera pour savoir ce qu'il s'est passé à Cologne. En Pologne, on est persuadé qu'il ne sanctionnera pas Wasilewski, dès qu'il aura appris la vérité. Toute la presse polonaise est convaincue que Peszko ratera l'Euro, mais pas Wasilewski."

Au mauvais endroit, au mauvais moment ?

Invité par son ami l'international polonais Slawomir Peszko à assister samedi après-midi au match FC Cologne-Brême, les deux joueurs se sont rendus ensuite au restaurant. Après le dîner, ils ont appelé un taxi. La police a dû intervenir à la suite d'une altercation entre Peszko, ivre, et le taximan. Alors que le joueur de Cologne était conduit en cellule de dégrisement pour la nuit, Wasilewski a immédiatement pu rentrer à Bruxelles, a précisé le RSCA.

"Après une série d'appels téléphoniques et une entrevue ce matin avec Marcin, il apparaît que le joueur n'a rien à se reprocher. La preuve est qu'il a pu immédiatement disposer par la police", a déclaré Herman Van Holsbeeck, directeur général d'Anderlecht.

Peszko a présenté ses excuses sur le site du FC Cologne.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le sélectionneur polonais Franciszek Smuda a réagi à chaud après avoir entendu les premiers échos de l'incident impliquant Marcin Wasilewski et Slawomir Peszko avec un taximan à Cologne. Il a déclaré sur le site interia.pl : "Les deux peuvent oublier l'Euro 2012. Il n'y a aucune chance que je les sélectionne dans mon groupe des 23". Mais lundi, l'attaché de presse de la Fédération polonaise tempérait déjà les propos du sélectionneur. "C'est trop tôt pour dire si les deux joueurs sont exclus. Monsieur Smuda se rendra d'abord en Allemagne pour prendre connaissance de la situation exacte avant de prendre sa décision". Selon la presse polonaise, Marcin Wasilewski, au contraire de son acolyte Peszko, conserverait de bonnes chances d'être repris en sélection pour l'Euro 2012. "Smuda est connu pour parler plus vite qu'il ne pense", révèle Pitor Kozminski dans Het Laatste Nieuws. "Il devait de toute façon se rendre en Allemagne dans les prochains jours pour aller visionner des joueurs. Il en profitera pour savoir ce qu'il s'est passé à Cologne. En Pologne, on est persuadé qu'il ne sanctionnera pas Wasilewski, dès qu'il aura appris la vérité. Toute la presse polonaise est convaincue que Peszko ratera l'Euro, mais pas Wasilewski." Au mauvais endroit, au mauvais moment ? Invité par son ami l'international polonais Slawomir Peszko à assister samedi après-midi au match FC Cologne-Brême, les deux joueurs se sont rendus ensuite au restaurant. Après le dîner, ils ont appelé un taxi. La police a dû intervenir à la suite d'une altercation entre Peszko, ivre, et le taximan. Alors que le joueur de Cologne était conduit en cellule de dégrisement pour la nuit, Wasilewski a immédiatement pu rentrer à Bruxelles, a précisé le RSCA. "Après une série d'appels téléphoniques et une entrevue ce matin avec Marcin, il apparaît que le joueur n'a rien à se reprocher. La preuve est qu'il a pu immédiatement disposer par la police", a déclaré Herman Van Holsbeeck, directeur général d'Anderlecht. Peszko a présenté ses excuses sur le site du FC Cologne. Sportfootmagazine.be, avec Belga