Le comportement des supporters du Beerschot sur le terrain de l'Union montre-t-il que le hooliganisme est vraiment de retour ?

SYS: "Le pire, c'est que ces hooligans ne recherchent que l'attention. Ils veulent être sous les feux des projecteurs. En fait, il faudrait les ignorer mais on ne peut pas le dire. Je trouve étrange que Beerschot doive jouer deux matches à domicile à huis clos après les incidents précédents, mais que les supporters puissent quand même effectuer des déplacements... Même si ces hooligans ne sont pas des supporters. Maintenant, nous devons attendre et voir ce qui se décidera. L'Union obtiendra-t-elle les trois points sur tapis vert ? Cela entraînera probablement des protestations de la part du FC Bruges. Les sept dernières minutes et le temps additionnel seront-ils joués plus tard ? Le résultat sera-t-il maintenu ? Le match devra-t-il être rejoué dans son intégralité ? La décision doit être prise le plus rapidement possible, sinon les play-offs 1 commenceront sans classement et ce serait absolument ridicule."

Si le résultat devait rester en l'état, l'Union n'aurait pas réussi à gagner son quatrième match à domicile consécutif et le FC Bruges reste sur une belle prestation avec la manière contre Malines.

SYS: "Le club possède maintenant 24 points sur 24, les supporters soutiennent de nouveau l'équipe. On a ressenti un bel enthousiasme ce dimanche soir. Il y a un bloc qui sera difficile à arrêter. Il est vrai que le football d'Alfred Schreuder ne correspond pas vraiment à l'ADN du Club. Certainement pas lors de ses débuts. Il a cependant opéré un certain nombre de changements qui ont permis à l'équipe d'engranger des points. Schreuder reste très calme, vous ne le surprendrez jamais à s'enflammer dans ses analyses d'après-match. Cela vous amène peut-être à vous demander quelle est sa contribution réelle. Skov Olsen, Buchanan et Odoi sont, bien sûr, des joueurs qui ont apporté une plus-value réelle à l'équipe. Mats Rits enchaîne les prestations de grande qualité au milieu de terrain ces dernières semaines et Stanley Nsoki semble soudainement devenir plus fiable qu'il y a quelques mois."

null, Getty Images/iStock
null © Getty Images/iStock

"Schreuder reste très ferme dans ses choix. Ruud Vormer reste depuis longtemps sur le banc sans jouer une seule minute. Cela doit être très douloureux pour lui quand on sait qu'il a été un élément essentiel pendant huit ans. Mais ce genre de sentiment ne compte pas dans le monde du football. Les résultats priment."

Dans deux semaines, les Play-offs commencent, Seraing jouera encore un double barrage de descente contre le RWDM. Mais pour neuf club,s la saison est déjà finie.

SYS: "Dominik Thalhammer, l'entraîneur autrichien du Cercle Bruges, a récemment déclaré qu'il ne saurait pas expliquer une telle situation dans son propre pays. Le nouveau championnat va reprene le week-end du 23-24 juillet, soit dans plus de trois mois. En attendant, les joueurs inactifs doivent être payés. Comment équilibrer votre budget en cette période ?"

SYS: "Le pire, c'est que ces hooligans ne recherchent que l'attention. Ils veulent être sous les feux des projecteurs. En fait, il faudrait les ignorer mais on ne peut pas le dire. Je trouve étrange que Beerschot doive jouer deux matches à domicile à huis clos après les incidents précédents, mais que les supporters puissent quand même effectuer des déplacements... Même si ces hooligans ne sont pas des supporters. Maintenant, nous devons attendre et voir ce qui se décidera. L'Union obtiendra-t-elle les trois points sur tapis vert ? Cela entraînera probablement des protestations de la part du FC Bruges. Les sept dernières minutes et le temps additionnel seront-ils joués plus tard ? Le résultat sera-t-il maintenu ? Le match devra-t-il être rejoué dans son intégralité ? La décision doit être prise le plus rapidement possible, sinon les play-offs 1 commenceront sans classement et ce serait absolument ridicule."SYS: "Le club possède maintenant 24 points sur 24, les supporters soutiennent de nouveau l'équipe. On a ressenti un bel enthousiasme ce dimanche soir. Il y a un bloc qui sera difficile à arrêter. Il est vrai que le football d'Alfred Schreuder ne correspond pas vraiment à l'ADN du Club. Certainement pas lors de ses débuts. Il a cependant opéré un certain nombre de changements qui ont permis à l'équipe d'engranger des points. Schreuder reste très calme, vous ne le surprendrez jamais à s'enflammer dans ses analyses d'après-match. Cela vous amène peut-être à vous demander quelle est sa contribution réelle. Skov Olsen, Buchanan et Odoi sont, bien sûr, des joueurs qui ont apporté une plus-value réelle à l'équipe. Mats Rits enchaîne les prestations de grande qualité au milieu de terrain ces dernières semaines et Stanley Nsoki semble soudainement devenir plus fiable qu'il y a quelques mois.""Schreuder reste très ferme dans ses choix. Ruud Vormer reste depuis longtemps sur le banc sans jouer une seule minute. Cela doit être très douloureux pour lui quand on sait qu'il a été un élément essentiel pendant huit ans. Mais ce genre de sentiment ne compte pas dans le monde du football. Les résultats priment."SYS: "Dominik Thalhammer, l'entraîneur autrichien du Cercle Bruges, a récemment déclaré qu'il ne saurait pas expliquer une telle situation dans son propre pays. Le nouveau championnat va reprene le week-end du 23-24 juillet, soit dans plus de trois mois. En attendant, les joueurs inactifs doivent être payés. Comment équilibrer votre budget en cette période ?"