Badosa a dû s'employer pour venir à bout de la protégée de l'entraîneur belge Philippe Dehaes, récente finaliste à Strasbourg après avoir écarté Elise Mertens en quarts de finale. Juvan, 21 ans, disputait les Internationaux de France pour la 4e fois, elle qui avait déjà atteint le 2e tour en 2020. Quart-de-finaliste à la Porte d'Auteuil en 2021, Badosa défiera au 3e tour la Russe sous bannière neutre Veronika Kudermetova (WTA 29), qui a disposé sur un double 6-3 de la qualifiée serbe Aleksandra Krunic (WTA 114). La native de New York est l'une des quatre dernières représentantes du top 10 féminin encore en lice dans le tableau après les éliminations de Barbora Krejcikova (N.2 et tenante du titre), Maria Sakkari (N.3), Anett Kontaveit (N.5), Ons Jabeur (N.6), Karolina Pliskova (N.8) et Garbine Muguruza (N.10). (Belga)

Badosa a dû s'employer pour venir à bout de la protégée de l'entraîneur belge Philippe Dehaes, récente finaliste à Strasbourg après avoir écarté Elise Mertens en quarts de finale. Juvan, 21 ans, disputait les Internationaux de France pour la 4e fois, elle qui avait déjà atteint le 2e tour en 2020. Quart-de-finaliste à la Porte d'Auteuil en 2021, Badosa défiera au 3e tour la Russe sous bannière neutre Veronika Kudermetova (WTA 29), qui a disposé sur un double 6-3 de la qualifiée serbe Aleksandra Krunic (WTA 114). La native de New York est l'une des quatre dernières représentantes du top 10 féminin encore en lice dans le tableau après les éliminations de Barbora Krejcikova (N.2 et tenante du titre), Maria Sakkari (N.3), Anett Kontaveit (N.5), Ons Jabeur (N.6), Karolina Pliskova (N.8) et Garbine Muguruza (N.10). (Belga)