Le contrat a une durée de deux ans, indique la Fécofoot dans un communiqué qui précise que son président, Guy-Blaise Mayolas, et l'entraîneur ont paraphé le contrat en présence du ministre des Sports, Hugues Ngouélondélé. "Nous comptons beaucoup sur vous et j'espère que vous ferez le bon choix des hommes qui devront désormais lutter pour le Congo. Nous devrons tous être loin de la complaisance et la rigueur dans le travail devra nous guider", a déclaré M. Ngouélondélé. "Je suis ici pour écrire une nouvelle page avec le Congo-Brazzaville", a réagi Paul Put, qui va diriger sa cinquième sélection africaine après la Gambie, le Burkina Faso, le Kenya et la Guinée. Avec le Burkina (2012-2015), il avait atteint la finale de la Coupe d'Afrique des nations en 2015. A la tête des Diables rouges, il remplace le Brésilien Valdo, dont le contrat est arrivé à terme début mars. L'ancien joueur du Paris SG n'avait pas réussi à qualifier le Congo à la prochaine CAN prévue entre janvier et février 2022 au Cameroun. La dernière participation du pays à cette compétition remonte à 2015, sous les ordres du Français Claude Le Roy. (Belga)

Le contrat a une durée de deux ans, indique la Fécofoot dans un communiqué qui précise que son président, Guy-Blaise Mayolas, et l'entraîneur ont paraphé le contrat en présence du ministre des Sports, Hugues Ngouélondélé. "Nous comptons beaucoup sur vous et j'espère que vous ferez le bon choix des hommes qui devront désormais lutter pour le Congo. Nous devrons tous être loin de la complaisance et la rigueur dans le travail devra nous guider", a déclaré M. Ngouélondélé. "Je suis ici pour écrire une nouvelle page avec le Congo-Brazzaville", a réagi Paul Put, qui va diriger sa cinquième sélection africaine après la Gambie, le Burkina Faso, le Kenya et la Guinée. Avec le Burkina (2012-2015), il avait atteint la finale de la Coupe d'Afrique des nations en 2015. A la tête des Diables rouges, il remplace le Brésilien Valdo, dont le contrat est arrivé à terme début mars. L'ancien joueur du Paris SG n'avait pas réussi à qualifier le Congo à la prochaine CAN prévue entre janvier et février 2022 au Cameroun. La dernière participation du pays à cette compétition remonte à 2015, sous les ordres du Français Claude Le Roy. (Belga)