La victoire des Mauves ce dimanche était capitale pour rester en contact avec leurs concurrents directs. En battant l'Antwerp, les hommes de Vincent Kompany reviennent à la hauteur de leurs adversaires du jour, mais également du Club Bruges, et ne comptent que deux points de retard sur Charleroi, le leader qui a joué un match en moins.
...

La victoire des Mauves ce dimanche était capitale pour rester en contact avec leurs concurrents directs. En battant l'Antwerp, les hommes de Vincent Kompany reviennent à la hauteur de leurs adversaires du jour, mais également du Club Bruges, et ne comptent que deux points de retard sur Charleroi, le leader qui a joué un match en moins. Paul Mukairu, entré à la 63e minute pour remplacer Mustapha Bundu, a été décisif après seulement quatorze minutes de jeu. Il a ouvert le score d'une superbe frappe de l'intérieur du pied, venue se loger dans la lucarne de Jean Butez. Il confiait après le match que ce but, qui a offert la victoire aux siens, était le plus beau de sa jeune carrière, car il ne marque pas beaucoup d'aussi loin. Début octobre, le club anderlechtois annonçait l'arrivée en prêt de l'attaquant de vingt ans en provenance de l'Antalyaspor. Le joueur pensait pouvoir rejoindre Bruxelles très rapidement afin de pouvoir défendre ses nouvelles couleurs, mais il lui a fallu faire preuve de patience, car son visa n'était pas valide. Il a dû attendre jusqu'à la semaine dernière pour pouvoir rejoindre notre pays. Il confiait que cette période d'incertitude avait été très stressante pour lui et qu'il ferait tout pour être à niveau le plus vite possible. Un comportement qui a plu à son coach, Vincent Kompany, qui a découvert le joueur en action pour la première fois ce jeudi à l'entraînement. L'ancien capitaine de Diables était satisfait de ses performances et a décidé de lui faire confiance : "Mukairu a surtout montré une grosse volonté d'apprendre. Il s'est donné à 200 % à l'entraînement. Comme s'il était venu ici pour survivre et faire survivre sa famille. Je ne vais pas me priver de ce genre de motivation. Il a mérité sa place et son goal."Le douzième joueur nigérian à évoluer au Lotto Park est d'autant plus intéressant qu'il peut jouer à tous les postes de l'attaque. Arrivé théoriquement pour remplacer Jérémy Doku sur l'aile gauche, il peut aussi être placé en pointe ou sur le flanc opposé. La saison passée, sa première chez les pros, il a souvent évolué en pointe mais a été plus convaincant lorsqu'il jouait sur le côté droit. Son ancien coéquipier en Turquie, le gardien Ruud Boffin, se confiait àHet Laatste Nieuws en ces termes : "C'est sur les flancs qu'il est le meilleur, je crois. Vous pouvez lui donner le ballon, car il est assez fort pour le garder. Sa vitesse est également l'une de ses armes." Le natif d'Abudja était convoité par plusieurs écuries européennes après sa première saison à Antalyaspor (quatre goals en 34 matches). En effet, il était sur les tablettes du Werder Brême, du PSV Eindhoven, de Leipzig, mais également de Bruges et de Genk selon Fussball Transfers. Une nouvelle recrue qui pourrait faire du bien au secteur offensif des Mauves et qui, suite à sa montée convaincante ce week-end, pourrait rapidement faire partie du onze de base du coach Kompany. Leandro Thibaut (st.)