L'ailier de 30 ans, qui a encore une dernière année de contrat à 36 millions de dollars, est donc lié aux Clippers jusqu'en 2025. Paul George, né en Californie, avait déjà fait état de son désir de terminer sa carrière chez les Clippers. "Je suis reconnaissant envers Steve Ballmer (président des Clippers, ndlr), le coach Ty Lue, mes équipiers et toute l'organisation des Clippers de croire en moi", a déclaré 'PG13', cité sur le site de la NBA. Arrivé à Los Angeles après sept saisons chez les Indiana Pacers puis deux au Thunder d'Oklahoma City, Paul George a connu un exercice 2019-2020 compliquée. Lui et les Clippers ont notamment galvaudé un avantage de 3 victoires à 1 contre les Denver Nuggets en playoffs. "Je n'étais pas moi-même", a-t-il avoué. "Je n'ai pas été capable de faire les choses pour lesquelles je suis bien car mes épaules n'étaient pas au top. Je sais que la saison dernière a été compliquée pour moi. Mais l'aspect positif, c'est que je n'ai que 30 ans et encore beaucoup d'année dans le moteur. Cela me donne beaucoup de motivation pour la saison qui arrive." Depuis ses débuts dans la grande ligue, Paul George affiche une moyenne de 20 points, 6,4 rebonds et 3,4 assists par match. La prochaine saison débutera le 22 décembre, moins d'un mois et demi après le sacre des Los Angeles Lakers. C'est d'ailleurs contre leurs voisins et rivaux que les Clippers entameront leur exercice. (Belga)

L'ailier de 30 ans, qui a encore une dernière année de contrat à 36 millions de dollars, est donc lié aux Clippers jusqu'en 2025. Paul George, né en Californie, avait déjà fait état de son désir de terminer sa carrière chez les Clippers. "Je suis reconnaissant envers Steve Ballmer (président des Clippers, ndlr), le coach Ty Lue, mes équipiers et toute l'organisation des Clippers de croire en moi", a déclaré 'PG13', cité sur le site de la NBA. Arrivé à Los Angeles après sept saisons chez les Indiana Pacers puis deux au Thunder d'Oklahoma City, Paul George a connu un exercice 2019-2020 compliquée. Lui et les Clippers ont notamment galvaudé un avantage de 3 victoires à 1 contre les Denver Nuggets en playoffs. "Je n'étais pas moi-même", a-t-il avoué. "Je n'ai pas été capable de faire les choses pour lesquelles je suis bien car mes épaules n'étaient pas au top. Je sais que la saison dernière a été compliquée pour moi. Mais l'aspect positif, c'est que je n'ai que 30 ans et encore beaucoup d'année dans le moteur. Cela me donne beaucoup de motivation pour la saison qui arrive." Depuis ses débuts dans la grande ligue, Paul George affiche une moyenne de 20 points, 6,4 rebonds et 3,4 assists par match. La prochaine saison débutera le 22 décembre, moins d'un mois et demi après le sacre des Los Angeles Lakers. C'est d'ailleurs contre leurs voisins et rivaux que les Clippers entameront leur exercice. (Belga)