"Je suis enthousiaste à l'entame de ce nouveau chapitre. Au boulot Patrick Mouratoglou", a tweeté pour sa part la Roumaine qui était sans entraîneur depuis sa séparation en septembre dernier d'avec Darren Cahill, son coach depuis 2015. Durant cette collaboration, Halep a obtenu ses plus grands succès et atteint la place de N.1 mondiale. De passage cet hiver à l'Académie Mouratoglou avant Indian Wells, la joueuse de 30 ans avait demandé au coach français s'il pouvait l'entraîner, ce qui "à l'époque était hors de question" compte tenu de son engagement auprès de Williams, précise le technicien dans un message sur Twitter. "Quelques semaines après, j'ai discuté avec Serena et une porte s'est ouverte, au moins à court terme pour que je puisse travailler avec quelqu'un d'autre", explique l'entraîneur qui reconnaît que coacher lui "avait manqué ces huit derniers mois". Classée 20e à la WTA cette semaine, Halep a atteint pour la première fois le sommet de la hiérarchie mondiale féminine en 2017 puis remporté Roland-Garros en 2018 et Wimbledon en 2019. De son côté, Mouratoglou a aidé Williams à remporter ses dix derniers titres du Grand Chelem à ce jour, depuis le début de leur collaboration en 2012. S'il déborde d'activités, le Français a toujours privilégié son statut de coach de l'Américaine. (Belga)

"Je suis enthousiaste à l'entame de ce nouveau chapitre. Au boulot Patrick Mouratoglou", a tweeté pour sa part la Roumaine qui était sans entraîneur depuis sa séparation en septembre dernier d'avec Darren Cahill, son coach depuis 2015. Durant cette collaboration, Halep a obtenu ses plus grands succès et atteint la place de N.1 mondiale. De passage cet hiver à l'Académie Mouratoglou avant Indian Wells, la joueuse de 30 ans avait demandé au coach français s'il pouvait l'entraîner, ce qui "à l'époque était hors de question" compte tenu de son engagement auprès de Williams, précise le technicien dans un message sur Twitter. "Quelques semaines après, j'ai discuté avec Serena et une porte s'est ouverte, au moins à court terme pour que je puisse travailler avec quelqu'un d'autre", explique l'entraîneur qui reconnaît que coacher lui "avait manqué ces huit derniers mois". Classée 20e à la WTA cette semaine, Halep a atteint pour la première fois le sommet de la hiérarchie mondiale féminine en 2017 puis remporté Roland-Garros en 2018 et Wimbledon en 2019. De son côté, Mouratoglou a aidé Williams à remporter ses dix derniers titres du Grand Chelem à ce jour, depuis le début de leur collaboration en 2012. S'il déborde d'activités, le Français a toujours privilégié son statut de coach de l'Américaine. (Belga)