Sur un parcours inspiré de la Muraille de Chine, la native de Gand a trouvé un terrain de jeu qu'elle n'avait jamais connu auparavant. "C'est un parcours qui est beau, spécial et exigeant avec des nouveaux modules que je ne connaissais pas. J'ai dû m'adapter. J'espère réaliser un bon run vendredi à l'entraînement et samedi aussi évidemment. Je vais faire les tricks que je fais aussi durant les manches de Coupe du monde et je sais que je peux bien les réaliser." Après les qualifications samedi, Poppe pourrait ensuite disputer la finale dimanche. "C'est difficile de dire si je peux me qualifier pour la finale. Cela dépend aussi des prestations des autres athlètes. Je vais donner le meilleur de moi-même et je verrai ce que cela rapporte. Je veux avant tout faire de mon mieux et me faire plaisir." Sur le slopestyle, Poppe a remporté la médaille d'or lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2020 et lors des Mondiaux juniors en 2021. Elle concourra aussi sur le big air à Pékin. (Belga)

Sur un parcours inspiré de la Muraille de Chine, la native de Gand a trouvé un terrain de jeu qu'elle n'avait jamais connu auparavant. "C'est un parcours qui est beau, spécial et exigeant avec des nouveaux modules que je ne connaissais pas. J'ai dû m'adapter. J'espère réaliser un bon run vendredi à l'entraînement et samedi aussi évidemment. Je vais faire les tricks que je fais aussi durant les manches de Coupe du monde et je sais que je peux bien les réaliser." Après les qualifications samedi, Poppe pourrait ensuite disputer la finale dimanche. "C'est difficile de dire si je peux me qualifier pour la finale. Cela dépend aussi des prestations des autres athlètes. Je vais donner le meilleur de moi-même et je verrai ce que cela rapporte. Je veux avant tout faire de mon mieux et me faire plaisir." Sur le slopestyle, Poppe a remporté la médaille d'or lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2020 et lors des Mondiaux juniors en 2021. Elle concourra aussi sur le big air à Pékin. (Belga)