Sophia Flörsch, 17 ans, souffre d'une fracture de la colonne vertébrale et a été opérée lundi durant onze heures. Les médecins ont utilisé de la masse osseuse de sa hanche pour réparer une de ses vertèbres. "Tout a fonctionné et tout est en ordre", a expliqué Frits Van Amersfoort, le patron de Van Amersfoort Racing. "La paralysie était la principale crainte. C'est pourquoi l'opération devait se faire assez vite car le danger était de voir sa colonne endommagée. Son état de santé est incroyablement bon et le risque de paralysie est écarté." (Belga)

Sophia Flörsch, 17 ans, souffre d'une fracture de la colonne vertébrale et a été opérée lundi durant onze heures. Les médecins ont utilisé de la masse osseuse de sa hanche pour réparer une de ses vertèbres. "Tout a fonctionné et tout est en ordre", a expliqué Frits Van Amersfoort, le patron de Van Amersfoort Racing. "La paralysie était la principale crainte. C'est pourquoi l'opération devait se faire assez vite car le danger était de voir sa colonne endommagée. Son état de santé est incroyablement bon et le risque de paralysie est écarté." (Belga)