Delfine Persoon avait réclamé une revanche après la perte de son titre WBC le 1er juin 2019 au Madison Square Garden de New York, où elle s'était inclinée aux points (96-94, 96-94, 95-95) face à la championne olympique de 2012. Un verdict extrêmement controversé, qu'elle n'a jamais accepté. Mais samedi à Brentwood dans le "match de sa vie", Delfine Persoon n'a une nouvelle fois pas réussi à submerger son adversaire. Son plan était pourtant simple: avancer sur l'adversaire et frapper sous tous les angles, en espérant qu'un des multiples coups tentés abrège le combat. Seulement même éprouvée, l'élégante Katie Taylor n'est pas du genre à se laisser surprendre par un coup heureux: elle esquive, bloque et de temps en temps, réplique et touche, ainsi qu'en témoignait le visage rapidement rougi de la Belge. Tout comme à New York, la championne n'a jamais vacillé face aux assauts désordonnés de Persoon, qui n'a pas pourtant à aucun moment baissé de rythme. Taylor, qui a remis les pendules à l'heure GMT, est donc toujours invaincue en 16 combats, tous victorieux, tandis que Persoon a subi sa 3e défaite, pour 44 victoires, en 47 combats. "La décision est cette fois juste", a sportivement commenté Delfine Persoon. "Katie a méritoirement gagné, et j'ai beaucoup de respect pour elle". A noter que lors du même gala se dispute plus tard dans la soirée le championnat du monde WBO Interim des lourds entre le tenant Britannique Dillian Whyte et le vétéran russe Alexander Povetkin. Le vainqueur pourrait défier le champion du monde WBC Tyson Fury. (Belga)

Delfine Persoon avait réclamé une revanche après la perte de son titre WBC le 1er juin 2019 au Madison Square Garden de New York, où elle s'était inclinée aux points (96-94, 96-94, 95-95) face à la championne olympique de 2012. Un verdict extrêmement controversé, qu'elle n'a jamais accepté. Mais samedi à Brentwood dans le "match de sa vie", Delfine Persoon n'a une nouvelle fois pas réussi à submerger son adversaire. Son plan était pourtant simple: avancer sur l'adversaire et frapper sous tous les angles, en espérant qu'un des multiples coups tentés abrège le combat. Seulement même éprouvée, l'élégante Katie Taylor n'est pas du genre à se laisser surprendre par un coup heureux: elle esquive, bloque et de temps en temps, réplique et touche, ainsi qu'en témoignait le visage rapidement rougi de la Belge. Tout comme à New York, la championne n'a jamais vacillé face aux assauts désordonnés de Persoon, qui n'a pas pourtant à aucun moment baissé de rythme. Taylor, qui a remis les pendules à l'heure GMT, est donc toujours invaincue en 16 combats, tous victorieux, tandis que Persoon a subi sa 3e défaite, pour 44 victoires, en 47 combats. "La décision est cette fois juste", a sportivement commenté Delfine Persoon. "Katie a méritoirement gagné, et j'ai beaucoup de respect pour elle". A noter que lors du même gala se dispute plus tard dans la soirée le championnat du monde WBO Interim des lourds entre le tenant Britannique Dillian Whyte et le vétéran russe Alexander Povetkin. Le vainqueur pourrait défier le champion du monde WBC Tyson Fury. (Belga)