Un porte-parole de la Fifa a indiqué vendredi ne pas pouvoir divulguer l'existence ou non d'une enquête préliminaire, mais a assuré qu'aucune procédure formelle n'est actuellement en cours. Selon plusieurs médias allemands, Gianni Infantino aurait demandé de détruire les enregistrements d'une réunion du conseil de la Fifa, tenue en prélude au congrès de Mexico en mai dernier. Lors de ce congrès, Domenico Scala, le président de la commission d'audit, avait annoncé sa démission en signe de protestation à un amendement qu'il jugeait contraire à une optique de bonne gouvernance de la Fifa. Une retranscription publiée par le quotidien allemand Frankfuter Allgemeine Zeitung a ensuite fait état d'une sorte de "complot" contre Scala, qui aurait notamment eu l'audace de proposer à Infantino un salaire bien plus bas que celui de Blatter, ex-président tombé en disgrâce. Le Monde écrit vendredi, sur base des informations du même média, qu'Infantino se serait également vanté d'une plainte déposée par Scala contre lui auprès de la chambre d'instruction du comité d'éthique, qui aurait atterri directement à la poubelle. Des annonces démenties ensuite par la Fifa. (Belga)

Un porte-parole de la Fifa a indiqué vendredi ne pas pouvoir divulguer l'existence ou non d'une enquête préliminaire, mais a assuré qu'aucune procédure formelle n'est actuellement en cours. Selon plusieurs médias allemands, Gianni Infantino aurait demandé de détruire les enregistrements d'une réunion du conseil de la Fifa, tenue en prélude au congrès de Mexico en mai dernier. Lors de ce congrès, Domenico Scala, le président de la commission d'audit, avait annoncé sa démission en signe de protestation à un amendement qu'il jugeait contraire à une optique de bonne gouvernance de la Fifa. Une retranscription publiée par le quotidien allemand Frankfuter Allgemeine Zeitung a ensuite fait état d'une sorte de "complot" contre Scala, qui aurait notamment eu l'audace de proposer à Infantino un salaire bien plus bas que celui de Blatter, ex-président tombé en disgrâce. Le Monde écrit vendredi, sur base des informations du même média, qu'Infantino se serait également vanté d'une plainte déposée par Scala contre lui auprès de la chambre d'instruction du comité d'éthique, qui aurait atterri directement à la poubelle. Des annonces démenties ensuite par la Fifa. (Belga)