"Le Tour d'Espagne, ce serait peut-être un peu trop. Clairement, je ne serais pas prêt pour le courir, ce serait demander beaucoup à mon corps", a répondu samedi le vainqueur du Tour de France 2019 à un journaliste qui le sondait sur ses intentions. La Vuelta, organisée fin août début septembre, est le dernier des grands tours au calendrier de la saison après le Giro d'Italie en mai et le Tour de France en juillet. "Pour participer à ce genre de course, on ne peut pas improviser. Si on a une douleur ça se voit et alors on ne peut pas aller au bout. Ce serait un rêve de pouvoir reprendre la compétition cette année mais je ne veux pas donner de date, ce serait un peu irresponsable", a ajouté le Sud-Américain, qui s'aide encore d'une canne pour marcher. Le coureur de 25 ans a refait du vélo sur la route chez lui en Colombie il y a une semaine, deux mois après l'accident qui a failli lui coûter la vie. Le 24 janvier, il avait percuté l'arrière d'un bus arrêté sur une route en Colombie. Victime de multiples fractures, il avait subi cinq opérations de la colonne vertébrale, de la jambe droite et de la main droite. Il a ensuite déclaré avoir eu "95% de chances de devenir paraplégique" après "avoir failli perdre la vie". (Belga)

"Le Tour d'Espagne, ce serait peut-être un peu trop. Clairement, je ne serais pas prêt pour le courir, ce serait demander beaucoup à mon corps", a répondu samedi le vainqueur du Tour de France 2019 à un journaliste qui le sondait sur ses intentions. La Vuelta, organisée fin août début septembre, est le dernier des grands tours au calendrier de la saison après le Giro d'Italie en mai et le Tour de France en juillet. "Pour participer à ce genre de course, on ne peut pas improviser. Si on a une douleur ça se voit et alors on ne peut pas aller au bout. Ce serait un rêve de pouvoir reprendre la compétition cette année mais je ne veux pas donner de date, ce serait un peu irresponsable", a ajouté le Sud-Américain, qui s'aide encore d'une canne pour marcher. Le coureur de 25 ans a refait du vélo sur la route chez lui en Colombie il y a une semaine, deux mois après l'accident qui a failli lui coûter la vie. Le 24 janvier, il avait percuté l'arrière d'un bus arrêté sur une route en Colombie. Victime de multiples fractures, il avait subi cinq opérations de la colonne vertébrale, de la jambe droite et de la main droite. Il a ensuite déclaré avoir eu "95% de chances de devenir paraplégique" après "avoir failli perdre la vie". (Belga)