Sorti sur civière lors de la journée de clôture de la 28e journée de Pro League, l'entraineur du joueur, Besnik Hasi, se montrait pessimiste à nos confrères de la DH : "On aurait aimé déjà conduire Steven à l'hôpital mais son pied était trop gonflé. On lui a donc mis une botte pour immobiliser la cheville en attendant l'IRM."

Un IRM réalisé aujourd'hui à l'hôpital AZ Monica d'Anvers et qui a visiblement rassuré les mauves. Même si l'on ne connait pas les résultats exacts de ses examens complémentaires, son retour est programmé pour les play-offs. Les ligaments de la cheville du numéro 16 anderlechtois ne sont pas aussi durement touchés qu'on le redoutait du côté du club de la capitale. Pour VTM, il est même fort possible de recroiser Defour pour la finale de la coupe de Belgique opposant Anderlecht au FC Bruges, le 22 mars prochain. La DH se montre plus mesuré et assure que le Diable Rouge, pas épargné par les blessures cette année, ne sera pas de la partie face à Chypre (28 mars) et Israël (31mars) pour le compte des éliminatoires de l'EURO 2016.

Le staff médical d'Anderlecht précisera sans doute les résultats définitifs de l'IRM en fin d'après-midi. Ce qui est sûr, c'est que la saison de Steven Defour n'est certainement pas terminée. Une chance que n'aura sans doute pas Victor Vazquez, le maitre à jouer du FC Bruges, qui s'est lui aussi blessé à la cheville dimanche. Son retour n'est pas prévu avant six semaines selon son entraineur Michel Preud'homme. Il lui faudra aussi du temps pour récupérer le rythme de la compétition. Une blessure qui risque de coûter cher aux Brugeois pour la course au titre et qui disputent la finale de la coupe de Belgique face à... Anderlecht.

Sorti sur civière lors de la journée de clôture de la 28e journée de Pro League, l'entraineur du joueur, Besnik Hasi, se montrait pessimiste à nos confrères de la DH : "On aurait aimé déjà conduire Steven à l'hôpital mais son pied était trop gonflé. On lui a donc mis une botte pour immobiliser la cheville en attendant l'IRM."Un IRM réalisé aujourd'hui à l'hôpital AZ Monica d'Anvers et qui a visiblement rassuré les mauves. Même si l'on ne connait pas les résultats exacts de ses examens complémentaires, son retour est programmé pour les play-offs. Les ligaments de la cheville du numéro 16 anderlechtois ne sont pas aussi durement touchés qu'on le redoutait du côté du club de la capitale. Pour VTM, il est même fort possible de recroiser Defour pour la finale de la coupe de Belgique opposant Anderlecht au FC Bruges, le 22 mars prochain. La DH se montre plus mesuré et assure que le Diable Rouge, pas épargné par les blessures cette année, ne sera pas de la partie face à Chypre (28 mars) et Israël (31mars) pour le compte des éliminatoires de l'EURO 2016.Le staff médical d'Anderlecht précisera sans doute les résultats définitifs de l'IRM en fin d'après-midi. Ce qui est sûr, c'est que la saison de Steven Defour n'est certainement pas terminée. Une chance que n'aura sans doute pas Victor Vazquez, le maitre à jouer du FC Bruges, qui s'est lui aussi blessé à la cheville dimanche. Son retour n'est pas prévu avant six semaines selon son entraineur Michel Preud'homme. Il lui faudra aussi du temps pour récupérer le rythme de la compétition. Une blessure qui risque de coûter cher aux Brugeois pour la course au titre et qui disputent la finale de la coupe de Belgique face à... Anderlecht.