De Lie a chuté durant le sprint de la première étape des Quatre Jours de Dunkerque, déséquilibré par l'Australien Sam Welsford (DSM), premier à franchir la ligne d'arrivée mais déclassé ensuite au profit du Néerlandais Arvid De Kleijn (Human Powered Health). Comme il se sentait étourdi après la course, De Lie a été transporté à l'hôpital. "Les premiers examens à l'hôpital n'ont heureusement révélé aucune fracture après l'accident d'Arnaud De Lie", a indiqué Lotto Soudal. "Cependant, Arnaud souffre très probablement d'une commotion cérébrale. Une mise à jour médicale complète suivra une fois tous les examens effectués." "C'est une bonne nouvelle, mais c'est dommage que nous perdions Arnaud pour cette course par étapes", a réagi le directeur sportif Nikolas Maes. "Il a maintenant le temps de laisser ses blessures guérir. Nous allons donc continuer ces Quatre Jours de Dunkerque sans notre sprinteur." (Belga)

De Lie a chuté durant le sprint de la première étape des Quatre Jours de Dunkerque, déséquilibré par l'Australien Sam Welsford (DSM), premier à franchir la ligne d'arrivée mais déclassé ensuite au profit du Néerlandais Arvid De Kleijn (Human Powered Health). Comme il se sentait étourdi après la course, De Lie a été transporté à l'hôpital. "Les premiers examens à l'hôpital n'ont heureusement révélé aucune fracture après l'accident d'Arnaud De Lie", a indiqué Lotto Soudal. "Cependant, Arnaud souffre très probablement d'une commotion cérébrale. Une mise à jour médicale complète suivra une fois tous les examens effectués." "C'est une bonne nouvelle, mais c'est dommage que nous perdions Arnaud pour cette course par étapes", a réagi le directeur sportif Nikolas Maes. "Il a maintenant le temps de laisser ses blessures guérir. Nous allons donc continuer ces Quatre Jours de Dunkerque sans notre sprinteur." (Belga)