"Il est aujourd'hui plus que probable que les entraînements ne pourront pas reprendre avant le 15 janvier (sauf nouvelle décision politique du comité de concertation), ce qui signifie que les compétitions amateurs ne pourront pas reprendre avant le mois de février", indique l'ACFF dans son communiqué.

"Différentes possibilités de poursuite des compétitions ont été évoquées et d'autres réunions seront programmées afin d'analyser en profondeur les différentes options et de prendre une décision qui tiendra notamment compte de la date d'ouverture des vestiaires et des buvettes ainsi que de l'évolution de la pandémie", conclut l'ACFF.

"Il est aujourd'hui plus que probable que les entraînements ne pourront pas reprendre avant le 15 janvier (sauf nouvelle décision politique du comité de concertation), ce qui signifie que les compétitions amateurs ne pourront pas reprendre avant le mois de février", indique l'ACFF dans son communiqué. "Différentes possibilités de poursuite des compétitions ont été évoquées et d'autres réunions seront programmées afin d'analyser en profondeur les différentes options et de prendre une décision qui tiendra notamment compte de la date d'ouverture des vestiaires et des buvettes ainsi que de l'évolution de la pandémie", conclut l'ACFF.