Tiesj Benoot entamera sa saison au Tour de San Juan en janvier avant d'enchaîner avec un stage en altitude dans la Sierra Nevada avec Jelle Wallays et Jens Keukeleire. Il sera bien présent pour l'ouverture des classiques flamandes et défendra sa victoire aux Strade Bianche en Italie. Il tentera aussi de faire aussi bien que sa 4e place à Tirreno-Adriatico ensuite. Les classiques flandriennes seront donc à son menu, mais pas les classiques wallonnes. Pas de Liège-Bastogne-Liège donc. "Pourtant, Liège est une classique qui me convient bien, mais je dois faire des choix", a justifié Tiesj Benoot. "La période entre le Circuit Het Nieuwsblad et Liège-Bastogne-Liège est toujours très longue et c'est difficile d'y maintenir tout le temps sa meilleure condition. Et mon coeur penche pour les classiques flamandes. Je roulerai normalement Paris-Roubaix et ensuite vraisemblablement l'Amstel Gold Race." Le Dauphiné et le Tour de France sont encore à son programme. Il avait du abandonner rapidement lors de la Grande Boucle l'an dernier. "Ce n'est pas comme si j'avais une revanche à prendre, je cours volontiers le Tour de France. Et tu veux de suite faire quelque chose là où tu l'a manqué la fois précédente. J'irai avec des ambitions, comme toujours." (Belga)

Tiesj Benoot entamera sa saison au Tour de San Juan en janvier avant d'enchaîner avec un stage en altitude dans la Sierra Nevada avec Jelle Wallays et Jens Keukeleire. Il sera bien présent pour l'ouverture des classiques flamandes et défendra sa victoire aux Strade Bianche en Italie. Il tentera aussi de faire aussi bien que sa 4e place à Tirreno-Adriatico ensuite. Les classiques flandriennes seront donc à son menu, mais pas les classiques wallonnes. Pas de Liège-Bastogne-Liège donc. "Pourtant, Liège est une classique qui me convient bien, mais je dois faire des choix", a justifié Tiesj Benoot. "La période entre le Circuit Het Nieuwsblad et Liège-Bastogne-Liège est toujours très longue et c'est difficile d'y maintenir tout le temps sa meilleure condition. Et mon coeur penche pour les classiques flamandes. Je roulerai normalement Paris-Roubaix et ensuite vraisemblablement l'Amstel Gold Race." Le Dauphiné et le Tour de France sont encore à son programme. Il avait du abandonner rapidement lors de la Grande Boucle l'an dernier. "Ce n'est pas comme si j'avais une revanche à prendre, je cours volontiers le Tour de France. Et tu veux de suite faire quelque chose là où tu l'a manqué la fois précédente. J'irai avec des ambitions, comme toujours." (Belga)