Sur le court central Manolo Santana, garni de fans, le prodige espagnol, qui beaucoup voient comme le prochain 'Rafa', a eu besoin d'un set pour réellement entrer dans la partie. Le protégé de Juan Carlos Ferrero a été dominé par son ainé mais a laissé entrevoir de très belles choses, notamment en fin de partie. Trop irrégulier avec ses 28 fautes directes, il n'a néanmoins jamais inquiété l'ogre de l'ocre, arrivé en confiance dans la capitale espagnole après son sacre à Barcelone. En huitièmes de finale de cette épreuve dotée de 2.614.465 euros, Nadal défiera le vainqueur du match entre l'Australien Alexey Popyrin (ATP 76) et l'Italien Jannik Sinner (ATP 18/N.14). (Belga)

Sur le court central Manolo Santana, garni de fans, le prodige espagnol, qui beaucoup voient comme le prochain 'Rafa', a eu besoin d'un set pour réellement entrer dans la partie. Le protégé de Juan Carlos Ferrero a été dominé par son ainé mais a laissé entrevoir de très belles choses, notamment en fin de partie. Trop irrégulier avec ses 28 fautes directes, il n'a néanmoins jamais inquiété l'ogre de l'ocre, arrivé en confiance dans la capitale espagnole après son sacre à Barcelone. En huitièmes de finale de cette épreuve dotée de 2.614.465 euros, Nadal défiera le vainqueur du match entre l'Australien Alexey Popyrin (ATP 76) et l'Italien Jannik Sinner (ATP 18/N.14). (Belga)