"J'ai appris notre non-sélection pour le Tour de France ce matin de la voix de Christian Prudhomme", déclare Jean-François Bourlart, le manager de Circus-Wanty Gobert. "Ce ne fut certainement pas une décision facile à prendre pour lui et encore moins à entendre pour nous, mais nous l'acceptons. Nous avons eu la chance d'être invités les trois dernières années, d'avoir bataillé pendant 63 jours sur les routes du Tour, d'avoir pu améliorer notre équipe, notre fonctionnement et d'avoir consolidé nos partenariats". La formation avait terminé en tête du classement des équipes continentales pro trois ans de suite, en 2016, 2017 et 2018, mais cette année, elle a terminé 2e derrière Total Direct Énergie, également invitée au Tour. "Nous n'avons pas remporté le classement des équipes Pro Continentales comme ces trois dernières années. Les 64 points d'écart avec Total-Direct Energie nous ont coûté notre place", dit Jean-François Bourlart. "Nous savons ce qu'il nous reste à faire en 2020. Nous allons concentrer toute notre énergie pour terminer meilleure Pro Team au World Ranking et tenter de courir 'juste'. La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute ! Notre beau projet en cyclo-cross nous aidera à coup sûr à surmonter cette petite déception. Nos objectifs à long terme restent les mêmes. Je tiens à remercier ASO pour sa confiance ces trois dernières années et je souhaite pleine réussite aux équipes qui auront la chance de rouler ce magnifique Tour en 2020". (Belga)

"J'ai appris notre non-sélection pour le Tour de France ce matin de la voix de Christian Prudhomme", déclare Jean-François Bourlart, le manager de Circus-Wanty Gobert. "Ce ne fut certainement pas une décision facile à prendre pour lui et encore moins à entendre pour nous, mais nous l'acceptons. Nous avons eu la chance d'être invités les trois dernières années, d'avoir bataillé pendant 63 jours sur les routes du Tour, d'avoir pu améliorer notre équipe, notre fonctionnement et d'avoir consolidé nos partenariats". La formation avait terminé en tête du classement des équipes continentales pro trois ans de suite, en 2016, 2017 et 2018, mais cette année, elle a terminé 2e derrière Total Direct Énergie, également invitée au Tour. "Nous n'avons pas remporté le classement des équipes Pro Continentales comme ces trois dernières années. Les 64 points d'écart avec Total-Direct Energie nous ont coûté notre place", dit Jean-François Bourlart. "Nous savons ce qu'il nous reste à faire en 2020. Nous allons concentrer toute notre énergie pour terminer meilleure Pro Team au World Ranking et tenter de courir 'juste'. La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute ! Notre beau projet en cyclo-cross nous aidera à coup sûr à surmonter cette petite déception. Nos objectifs à long terme restent les mêmes. Je tiens à remercier ASO pour sa confiance ces trois dernières années et je souhaite pleine réussite aux équipes qui auront la chance de rouler ce magnifique Tour en 2020". (Belga)