"Kevin est positif et se sent bien. Le traitement réagit bien aussi. Nous aurons une idée bien plus claire des prochaines étapes à suivre d'ici cinq jours", a continué Martinez. "Nous ne savons pas encore s'il pourra jouer le premier match. Nous allons suivre l'évolution de très près." La possibilité de voir 'KDB' jouer avec un masque à l'Euro est vraisemblablement très grande. Le Catalan a d'ailleurs déjà joué avec un masque lorsqu'il était joueur, aussi à cause d'un nez cassé. "Depuis lors, c'est plus facile de les porter", a-t-il rigolé en évoquant l'évolution des technologies. Toutefois, il n'est pas encore sûr que De Bruyne puisse être présent lors de l'entrée en lice de la Belgique le 12 juin contre la Russie. "Son programme est quelque peu modifié, car il ne pourra pas vraiment se reposer cette semaine, mais devra principalement subir des tests. Nous devons être prudents, mais je suis davantage confiant qu'après la finale", a dit Martinez. Le Catalan n'a pas manqué d'aborder la santé d'Axel Witsel. Le médian du Borussia Dortmund se remet d'une blessure au tendon d'Achille et est en pleine course contre-la-montre afin d'être prêt pour l'Euro. "Il travaille très bien depuis longtemps, mais a encore besoin d'acquérir du rythme. Je suis très confiant à son sujet. Le but est qu'il soit prêt pour le troisième match de groupe. Nous n'allons pas mettre une pression supplémentaire sur les épaules d'Axel", a ajouté Martinez. C'est d'ailleurs pour pallier l'éventuel forfait de Witsel que le sélectionneur a intégré les réservistes Sambi Lokonga, Brandon Mechele et Zinho Vanheusden au groupe. Eden Hazard, capitaine, sort d'une saison compliquée. Pour Martinez, le but est bel et bien de voir Eden Hazard à 100 pour cent contre la Russie. "C'est important de voir où les joueurs se situent. Les matches de préparation seront importants. Certains ont besoin de davantage de travail, d'autres de se régénérer." La Belgique, après des matches de préparation contre la Grèce (3/6) et la Croatie (6/6), débutera son rendez-vous continental par un duel contre la Russie à Saint-Pétersbourg le 12 juin. Les Diables affronteront ensuite le Danemark à Copenhague (17/6) et la Finlande, une nouvelle fois à Saint-Pétersbourg (21/6). (Belga)

"Kevin est positif et se sent bien. Le traitement réagit bien aussi. Nous aurons une idée bien plus claire des prochaines étapes à suivre d'ici cinq jours", a continué Martinez. "Nous ne savons pas encore s'il pourra jouer le premier match. Nous allons suivre l'évolution de très près." La possibilité de voir 'KDB' jouer avec un masque à l'Euro est vraisemblablement très grande. Le Catalan a d'ailleurs déjà joué avec un masque lorsqu'il était joueur, aussi à cause d'un nez cassé. "Depuis lors, c'est plus facile de les porter", a-t-il rigolé en évoquant l'évolution des technologies. Toutefois, il n'est pas encore sûr que De Bruyne puisse être présent lors de l'entrée en lice de la Belgique le 12 juin contre la Russie. "Son programme est quelque peu modifié, car il ne pourra pas vraiment se reposer cette semaine, mais devra principalement subir des tests. Nous devons être prudents, mais je suis davantage confiant qu'après la finale", a dit Martinez. Le Catalan n'a pas manqué d'aborder la santé d'Axel Witsel. Le médian du Borussia Dortmund se remet d'une blessure au tendon d'Achille et est en pleine course contre-la-montre afin d'être prêt pour l'Euro. "Il travaille très bien depuis longtemps, mais a encore besoin d'acquérir du rythme. Je suis très confiant à son sujet. Le but est qu'il soit prêt pour le troisième match de groupe. Nous n'allons pas mettre une pression supplémentaire sur les épaules d'Axel", a ajouté Martinez. C'est d'ailleurs pour pallier l'éventuel forfait de Witsel que le sélectionneur a intégré les réservistes Sambi Lokonga, Brandon Mechele et Zinho Vanheusden au groupe. Eden Hazard, capitaine, sort d'une saison compliquée. Pour Martinez, le but est bel et bien de voir Eden Hazard à 100 pour cent contre la Russie. "C'est important de voir où les joueurs se situent. Les matches de préparation seront importants. Certains ont besoin de davantage de travail, d'autres de se régénérer." La Belgique, après des matches de préparation contre la Grèce (3/6) et la Croatie (6/6), débutera son rendez-vous continental par un duel contre la Russie à Saint-Pétersbourg le 12 juin. Les Diables affronteront ensuite le Danemark à Copenhague (17/6) et la Finlande, une nouvelle fois à Saint-Pétersbourg (21/6). (Belga)