"Le but de ce partenariat entre les deux clubs est de travailler encore plus en collaboration à propos des ressources humaines, des joueurs, du staff technique et du staff commercial. Il y aura des échanges de connaissances sportives et commerciales, ainsi que la création d'une cellule de scouting entre l'Europe et l'Asie", précise le communiqué du STVV.

Pour rappel, Saint-Trond a été repris en novembre par la société japonaise DDM.com, spécialisée dans le commerce électronique. Déjà détenteur de 20% des actions du STVV, le groupe japonais avait alors acquis les 80% restants, qui appartenaient à la famille Duchâtelet.

Lundi, le Japonais Takayuki Tateishi a été nommé manager général du STVV, tandis que David Meekers est devenu président du club.

Saint-Trond occupe la 6e place de la Jupiler Pro League, la dernière qualificative pour les play-offs I, avec 33 points en 24 matches.

"Le but de ce partenariat entre les deux clubs est de travailler encore plus en collaboration à propos des ressources humaines, des joueurs, du staff technique et du staff commercial. Il y aura des échanges de connaissances sportives et commerciales, ainsi que la création d'une cellule de scouting entre l'Europe et l'Asie", précise le communiqué du STVV. Pour rappel, Saint-Trond a été repris en novembre par la société japonaise DDM.com, spécialisée dans le commerce électronique. Déjà détenteur de 20% des actions du STVV, le groupe japonais avait alors acquis les 80% restants, qui appartenaient à la famille Duchâtelet. Lundi, le Japonais Takayuki Tateishi a été nommé manager général du STVV, tandis que David Meekers est devenu président du club. Saint-Trond occupe la 6e place de la Jupiler Pro League, la dernière qualificative pour les play-offs I, avec 33 points en 24 matches.