Outre le fait d'épauler le Slovène Primoz Roglic, son chef de file chez Jumbo-Visma, qui a aussi fait l'impasse sur son championnat national ce week-end, l'Anversois, 27 ans, peut viser des victoires d'étape et tenter d'aller chercher ce prestigieux maillot vert. Il en avait fait son objectif l'an dernier. Il en sera de même pour cette 109e édition du Tour de France qui s'achèvera le 24 juillet sur les Champs Elysées à Paris. Vainqueur de cette tunique l'an dernier, le Britannique Mark Cavendish n'est pas au départ. Pour l'instant du moins. Car si d'aventure un autre forfait devait s'ajouter chez Quick-Step Alpha Vinyl, après celui de Tim Declercq remplacé par Florian Sénéchal, le sprinter de l'Ile de Man est le premier sur la liste des réservistes. C'est le Néerlandais Fabio Jakobsen qui visera les victoires d'étape au sprint pour la formation de Patrick Lefevere. Il a remporté le maillot par points de la Vuelta l'an dernier et ne vise pas ouvertement celui de la Grande Boucle, avouant aborder l'évènement jour après jour. Mais si l'appétit vient en mangeant... Des garçons comme les Australiens Michael Matthews, maillot vert en 2017, et Caleb Ewan, Jasper Philipsen ou les Néerlandais Dylan Groenewegen et Mathieu van der Poel peuvent s'immiscer parmi les outsiders. Pour l'histoire, c'est le Slovaque Peter Sagan, au départ vendredi encore pour TotalEnergies, qui détient le record du nombre de maillot vert (7) devant l'Allemand Erik Zabel (6). Le dernier vainqueur belge d'un maillot vert à Paris est Tom Boonen en 2007. (Belga)

Outre le fait d'épauler le Slovène Primoz Roglic, son chef de file chez Jumbo-Visma, qui a aussi fait l'impasse sur son championnat national ce week-end, l'Anversois, 27 ans, peut viser des victoires d'étape et tenter d'aller chercher ce prestigieux maillot vert. Il en avait fait son objectif l'an dernier. Il en sera de même pour cette 109e édition du Tour de France qui s'achèvera le 24 juillet sur les Champs Elysées à Paris. Vainqueur de cette tunique l'an dernier, le Britannique Mark Cavendish n'est pas au départ. Pour l'instant du moins. Car si d'aventure un autre forfait devait s'ajouter chez Quick-Step Alpha Vinyl, après celui de Tim Declercq remplacé par Florian Sénéchal, le sprinter de l'Ile de Man est le premier sur la liste des réservistes. C'est le Néerlandais Fabio Jakobsen qui visera les victoires d'étape au sprint pour la formation de Patrick Lefevere. Il a remporté le maillot par points de la Vuelta l'an dernier et ne vise pas ouvertement celui de la Grande Boucle, avouant aborder l'évènement jour après jour. Mais si l'appétit vient en mangeant... Des garçons comme les Australiens Michael Matthews, maillot vert en 2017, et Caleb Ewan, Jasper Philipsen ou les Néerlandais Dylan Groenewegen et Mathieu van der Poel peuvent s'immiscer parmi les outsiders. Pour l'histoire, c'est le Slovaque Peter Sagan, au départ vendredi encore pour TotalEnergies, qui détient le record du nombre de maillot vert (7) devant l'Allemand Erik Zabel (6). Le dernier vainqueur belge d'un maillot vert à Paris est Tom Boonen en 2007. (Belga)