Sep Vanmarcke s'est montré peu stressé, samedi, à Compiègne. La troisième place au Tour des Flandres a donné un sérieux coup de 'boost' à sa confiance. "Je suis heureux d'avoir bien récupéré du 'Ronde'. Il m'a fallu quelques jours, mais à présent, je suis tout à fait en ordre." La presse étrangère place Vanmarcke parmi les favoris. "C'est normal après ma troisième place au 'Ronde'. Les coureurs qui sont devant lors de cette course, le sont aussi souvent la semaine suivante à Roubaix. Même si, selon moi, Sagan et Cancellara restent un cran au-dessus. Ma tactique pour les battre? Il n'y a pas vraiment de tactique. Je dois espérer être plus fort qu'eux et je dois les secouer, mais je sais très bien que ce sera difficile. Nous devons voir comment la course se développe. Je devrai avoir de la chance et être épargné par les ennuis." "Paris-Roubaix est une course où beaucoup de choses peuvent se passer. Tu ne peux la comparer avec aucune autre classique. Je sais que je dois tenir à l'oeil Fabian et Peter. S'ils passent à l'attaque, je dois les accompagner. Je m'attends à un bloc solide d'Etixx-Quick Step, qui va beaucoup attaquer et rendre la course dure." "J'espère gagner Paris-Roubaix un jour. Nous essayerons dimanche, et si ça ne va pas, j'aurai une nouvelle opportunité l'an prochain." . (Belga)

Sep Vanmarcke s'est montré peu stressé, samedi, à Compiègne. La troisième place au Tour des Flandres a donné un sérieux coup de 'boost' à sa confiance. "Je suis heureux d'avoir bien récupéré du 'Ronde'. Il m'a fallu quelques jours, mais à présent, je suis tout à fait en ordre." La presse étrangère place Vanmarcke parmi les favoris. "C'est normal après ma troisième place au 'Ronde'. Les coureurs qui sont devant lors de cette course, le sont aussi souvent la semaine suivante à Roubaix. Même si, selon moi, Sagan et Cancellara restent un cran au-dessus. Ma tactique pour les battre? Il n'y a pas vraiment de tactique. Je dois espérer être plus fort qu'eux et je dois les secouer, mais je sais très bien que ce sera difficile. Nous devons voir comment la course se développe. Je devrai avoir de la chance et être épargné par les ennuis." "Paris-Roubaix est une course où beaucoup de choses peuvent se passer. Tu ne peux la comparer avec aucune autre classique. Je sais que je dois tenir à l'oeil Fabian et Peter. S'ils passent à l'attaque, je dois les accompagner. Je m'attends à un bloc solide d'Etixx-Quick Step, qui va beaucoup attaquer et rendre la course dure." "J'espère gagner Paris-Roubaix un jour. Nous essayerons dimanche, et si ça ne va pas, j'aurai une nouvelle opportunité l'an prochain." . (Belga)