Déjà à l'attaque dimanche lors de la première étape, Jonathan Hivert (Total Direct Energie) repartait à l'avant dès le premier kilomètre avec José Manuel Diaz (Nippo Delko One Provence) pour consolider son maillot à pois sur les trois cols de troisième catégorie de la journée: la Côte des Loges, la Côte de Bouville et la Côte du Pressoir. Hivert passait en tête au sommet des trois cols pour totaliser 20 points au classement du meilleur grimpeur où il consolide sa première place. Le duo, qui avait compté plus de trois minutes d'avance, était finalement repris par le peloton à 62 kilomètres de l'arrivée. La course s'animait à 30 km de l'arrivée et le peloton profitait du vent pour provoquer des cassures. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et Caleb Ewan (Lotto Soudal) étaient distancé après une crevaison. Nairo Quintana (Arkéa Samsic) était, lui, victime d'une chute. À 1 0km de l'arrivée, l'équipe Bora-hansgrohe remettait un coup d'accélérateur sous l'impulsion de Peter Sagan. Un groupe de onze coureurs se disputait alors la victoire au sprint où Giacomo Nizzolo (NTT Pro Cycling) se montrait le plus rapide. Pascal Ackermann (Bora-hansgrohe) et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo). Au général, Maximilian Schachmann (Bora-hansgrohe) conserve le maillot jaune avec 15 secondes d'avance sur Giacomo Nizzolo et 21 sur Jasper Stuyven. Mardi, la troisième étape de Paris-Nice reliera Chalette-sur-Loing à La Châtre (212,5 km). (Belga)

Déjà à l'attaque dimanche lors de la première étape, Jonathan Hivert (Total Direct Energie) repartait à l'avant dès le premier kilomètre avec José Manuel Diaz (Nippo Delko One Provence) pour consolider son maillot à pois sur les trois cols de troisième catégorie de la journée: la Côte des Loges, la Côte de Bouville et la Côte du Pressoir. Hivert passait en tête au sommet des trois cols pour totaliser 20 points au classement du meilleur grimpeur où il consolide sa première place. Le duo, qui avait compté plus de trois minutes d'avance, était finalement repris par le peloton à 62 kilomètres de l'arrivée. La course s'animait à 30 km de l'arrivée et le peloton profitait du vent pour provoquer des cassures. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et Caleb Ewan (Lotto Soudal) étaient distancé après une crevaison. Nairo Quintana (Arkéa Samsic) était, lui, victime d'une chute. À 1 0km de l'arrivée, l'équipe Bora-hansgrohe remettait un coup d'accélérateur sous l'impulsion de Peter Sagan. Un groupe de onze coureurs se disputait alors la victoire au sprint où Giacomo Nizzolo (NTT Pro Cycling) se montrait le plus rapide. Pascal Ackermann (Bora-hansgrohe) et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo). Au général, Maximilian Schachmann (Bora-hansgrohe) conserve le maillot jaune avec 15 secondes d'avance sur Giacomo Nizzolo et 21 sur Jasper Stuyven. Mardi, la troisième étape de Paris-Nice reliera Chalette-sur-Loing à La Châtre (212,5 km). (Belga)