Avant le départ, le coureur Bahrain-McLaren avait annoncé qu'il avait des ambitions et il l'a montré dès la première journée marquée par la formation d'éventails. Quand Julian Alaphilippe et Tiesj Benoot ont augmenté leur avance, il a chargé son coéquipier Ivan Garcia Cortina de lancer la poursuite. Puis, il a lui-même comblé l'écart sur les leaders. "Lors de cette dernière montée sur le pavé, j'ai vu l'occasion d'attaquer. Je l'ai fait et j'ai immédiatement forcé un petit écart. Quand j'ai vu un coureur s'approcher, je me suis retenu un moment. Schachmann est venu me voir et c'est ainsi que le combat est devenu un deux contre deux". Le duo a fait la jonction avec les leaders. Schachmann a attaqué, Alaphilippe a comblé l'écart et finalement, il y a eu un sprint. "En fait, j'ai commencé ce sprint trop tôt. J'ai oublié un instant qu'il y avait du vent en tête. Schachmann m'a dépassé très fort. Mais bon, je suis heureux avec cette deuxième place." Teuns est maintenant troisième au classement, quatre secondes derrière le leader Schachmann. En 2018, Teuns a obtenu son meilleur résultat à Paris-Nice terminant sixième au classement général derrière le vainqueur Marc Soler, à seulement 32 secondes de lui. (Belga)

Avant le départ, le coureur Bahrain-McLaren avait annoncé qu'il avait des ambitions et il l'a montré dès la première journée marquée par la formation d'éventails. Quand Julian Alaphilippe et Tiesj Benoot ont augmenté leur avance, il a chargé son coéquipier Ivan Garcia Cortina de lancer la poursuite. Puis, il a lui-même comblé l'écart sur les leaders. "Lors de cette dernière montée sur le pavé, j'ai vu l'occasion d'attaquer. Je l'ai fait et j'ai immédiatement forcé un petit écart. Quand j'ai vu un coureur s'approcher, je me suis retenu un moment. Schachmann est venu me voir et c'est ainsi que le combat est devenu un deux contre deux". Le duo a fait la jonction avec les leaders. Schachmann a attaqué, Alaphilippe a comblé l'écart et finalement, il y a eu un sprint. "En fait, j'ai commencé ce sprint trop tôt. J'ai oublié un instant qu'il y avait du vent en tête. Schachmann m'a dépassé très fort. Mais bon, je suis heureux avec cette deuxième place." Teuns est maintenant troisième au classement, quatre secondes derrière le leader Schachmann. En 2018, Teuns a obtenu son meilleur résultat à Paris-Nice terminant sixième au classement général derrière le vainqueur Marc Soler, à seulement 32 secondes de lui. (Belga)