Les drapeaux olympique et paralympique ont été déployés mardi sur la Grand Place de Bruxelles, première étape d'une tournée internationale en vue des Jeux Olympiques de Paris en 2024. Trois cents jeunes de différents pays, les ont accueillis avec un grand flash mob/danse. Porteur du drapeau paralympique, le footballeur Klison Mapreni a suscité un grand intérêt. Dominique Gavage, secrétaire générale du BPC, trouve que ce passage de la tournée internationale des drapeaux dans notre pays génère une motivation supplémentaire. "Nous avons fait beaucoup de progrès sous la direction d'Anne d'Ieteren, qui a récemment passé la présidence à Marc Vergauwen et nous voulons continuer sur cette voie", a avancé Gavage. "Nous comptons envoyer plus d'athlètes à Paris qu'à Tokyo et espérons récolter plus que les quinze médailles du Japon. La tendance a été à la hausse au cours des derniers Jeux et nous devons la conserver. Les sept médailles obtenues lors des Championnats d'Europe de paracyclisme le week-end dernier en Autriche constituent déjà un signe encourageant." "Nous voulons travailler aussi étroitement que possible avec le COIB, comme une équipe en quelque sorte. C'est aussi quelque chose que les athlètes soutiennent", a conclu Gavage, en présence de Cédric Van Branteghem, CEO du COIB. (Belga)

Les drapeaux olympique et paralympique ont été déployés mardi sur la Grand Place de Bruxelles, première étape d'une tournée internationale en vue des Jeux Olympiques de Paris en 2024. Trois cents jeunes de différents pays, les ont accueillis avec un grand flash mob/danse. Porteur du drapeau paralympique, le footballeur Klison Mapreni a suscité un grand intérêt. Dominique Gavage, secrétaire générale du BPC, trouve que ce passage de la tournée internationale des drapeaux dans notre pays génère une motivation supplémentaire. "Nous avons fait beaucoup de progrès sous la direction d'Anne d'Ieteren, qui a récemment passé la présidence à Marc Vergauwen et nous voulons continuer sur cette voie", a avancé Gavage. "Nous comptons envoyer plus d'athlètes à Paris qu'à Tokyo et espérons récolter plus que les quinze médailles du Japon. La tendance a été à la hausse au cours des derniers Jeux et nous devons la conserver. Les sept médailles obtenues lors des Championnats d'Europe de paracyclisme le week-end dernier en Autriche constituent déjà un signe encourageant." "Nous voulons travailler aussi étroitement que possible avec le COIB, comme une équipe en quelque sorte. C'est aussi quelque chose que les athlètes soutiennent", a conclu Gavage, en présence de Cédric Van Branteghem, CEO du COIB. (Belga)