Tsitsipas a lui écopé d'une amende de 5.000 dollars (4.500 euros), également pour violation du code de conduite lors du même match. L'amende de Medvedev se divise en deux: l'une de 4.000 dollars (3.500 euros) pour "conduite antisportive" et la seconde de 8.000 dollars (7.000 euros) pour "obscénité visible". Le Russe, énervé après avoir offert un break au Grec dans le deuxième set, s'en est pris vertement à l'arbitre, avant de se qualifier en finale de l'Open d'Australie. "Oh mon dieu, vous êtes tellement mauvais. Comment pouvez-vous être aussi mauvais dans une demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem ?", lui a-t-il notamment lancé. Regrettant "à100%" son comportent, le Russe a ensuite expliqué en conférence de presse avoir été agacé par le père de Tsitsipas qui parlait beaucoup pendant le match. Le Grec a effectivement reçu un avertissement pour coaching interdit. En finale dimanche (9h30, heure belge), Medvedev, 2e mondial et déjà finaliste l'an dernier face à Djokovic, affrontera l'Espagnol Rafael Nadal, qui vise un historique 21e titre du Grand Chelem. (Belga)

Tsitsipas a lui écopé d'une amende de 5.000 dollars (4.500 euros), également pour violation du code de conduite lors du même match. L'amende de Medvedev se divise en deux: l'une de 4.000 dollars (3.500 euros) pour "conduite antisportive" et la seconde de 8.000 dollars (7.000 euros) pour "obscénité visible". Le Russe, énervé après avoir offert un break au Grec dans le deuxième set, s'en est pris vertement à l'arbitre, avant de se qualifier en finale de l'Open d'Australie. "Oh mon dieu, vous êtes tellement mauvais. Comment pouvez-vous être aussi mauvais dans une demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem ?", lui a-t-il notamment lancé. Regrettant "à100%" son comportent, le Russe a ensuite expliqué en conférence de presse avoir été agacé par le père de Tsitsipas qui parlait beaucoup pendant le match. Le Grec a effectivement reçu un avertissement pour coaching interdit. En finale dimanche (9h30, heure belge), Medvedev, 2e mondial et déjà finaliste l'an dernier face à Djokovic, affrontera l'Espagnol Rafael Nadal, qui vise un historique 21e titre du Grand Chelem. (Belga)