Qui se cache exactement derrière ce grand garçon de 2m11 pour 100 kg, qui n'aurait pas fait tache sur les parquets de NBA ? "Le basket-ball est d'ailleurs mon sport favori", a confié Opelka. "Je suis un grand fan des Chicago Bulls, même si je n'ai jamais vu jouer Michael Jordan. Il était trop vieux. J'ai néanmoins opté pour le tennis. Mon idole est James Blake, mais vu mon gabarit, j'essaie plutôt de m'identifier à John Isner. En outre, nous avons le même agent". Reilly Opelka a en tout cas déjà laissé entrevoir des choses intéressantes raquette en main. En juillet 2015, il a ainsi remporté Wimbledon chez les juniors. Et l'été dernier, il a atteint les demi-finales du tournoi ATP 250 d'Atlanta. "Mon point fort est évidemment le service, que je parviens régulièrement à claquer à plus de 200 km/h. Et pour le reste, j'aime les échanges courts. Je sais que ce ne sera pas un match facile contre Goffin. Il est proche du Top 10. Je l'ai vu jouer contre Jack Sock, l'an dernier à Rome. Il est très solide du fond du court, il se déplace très vite et il n'a guère de faiblesses. Je vais lâcher mes coups et on verra. La chaleur ne sera en tout cas pas un problème. En Floride, où j'habite, c'est bien pire". (Belga)

Qui se cache exactement derrière ce grand garçon de 2m11 pour 100 kg, qui n'aurait pas fait tache sur les parquets de NBA ? "Le basket-ball est d'ailleurs mon sport favori", a confié Opelka. "Je suis un grand fan des Chicago Bulls, même si je n'ai jamais vu jouer Michael Jordan. Il était trop vieux. J'ai néanmoins opté pour le tennis. Mon idole est James Blake, mais vu mon gabarit, j'essaie plutôt de m'identifier à John Isner. En outre, nous avons le même agent". Reilly Opelka a en tout cas déjà laissé entrevoir des choses intéressantes raquette en main. En juillet 2015, il a ainsi remporté Wimbledon chez les juniors. Et l'été dernier, il a atteint les demi-finales du tournoi ATP 250 d'Atlanta. "Mon point fort est évidemment le service, que je parviens régulièrement à claquer à plus de 200 km/h. Et pour le reste, j'aime les échanges courts. Je sais que ce ne sera pas un match facile contre Goffin. Il est proche du Top 10. Je l'ai vu jouer contre Jack Sock, l'an dernier à Rome. Il est très solide du fond du court, il se déplace très vite et il n'a guère de faiblesses. Je vais lâcher mes coups et on verra. La chaleur ne sera en tout cas pas un problème. En Floride, où j'habite, c'est bien pire". (Belga)