"J'ai le sentiment de ne pas avoir été récompensé", a confié Onclin après sa défaite. "J'ai pris tout le jeu à mon compte, je n'ai pas dit un mot de tout le match, mais mon coup droit m'a lâché au moment le plus important. J'ai fait une ou deux petites fautes dans le super tie-break et cela m'a coûté cher. C'était la première fois que je figurais dans le tableau final d'un tournoi du Grand Chelem. J'avais déjà disputé les qualifs à Wimbledon l'an dernier, mais j'avais dû renoncer au deuxième tour. C'est dommage..." Gauthier Onclin, qui n'est autre que le jeune frère de Julien, un ancien Série A, est toutefois très heureux d'avoir fait le voyage Down Under. "C'est une super expérience pour moi d'être ici en Australie et de côtoyer les grands joueurs. J'ai notamment pu assister aux matches de David Goffin contre Copil et contre Medvedev. J'ai même déjà pu taper la balle avec lui, avant qu'il ne parte pour Doha. Pour un jeune de 17 ans, c'est génial ! À l'AFT, je vois aussi Steve dont je peux m'inspirer au niveau de la rigueur", poursuit le Liégeois, fan de Rafael Nadal et David Ferrer. "Il me faudra un peu de temps pour digérer cette défaite, mais cela va me donner un sacré boost pour la suite." . (Belga)

"J'ai le sentiment de ne pas avoir été récompensé", a confié Onclin après sa défaite. "J'ai pris tout le jeu à mon compte, je n'ai pas dit un mot de tout le match, mais mon coup droit m'a lâché au moment le plus important. J'ai fait une ou deux petites fautes dans le super tie-break et cela m'a coûté cher. C'était la première fois que je figurais dans le tableau final d'un tournoi du Grand Chelem. J'avais déjà disputé les qualifs à Wimbledon l'an dernier, mais j'avais dû renoncer au deuxième tour. C'est dommage..." Gauthier Onclin, qui n'est autre que le jeune frère de Julien, un ancien Série A, est toutefois très heureux d'avoir fait le voyage Down Under. "C'est une super expérience pour moi d'être ici en Australie et de côtoyer les grands joueurs. J'ai notamment pu assister aux matches de David Goffin contre Copil et contre Medvedev. J'ai même déjà pu taper la balle avec lui, avant qu'il ne parte pour Doha. Pour un jeune de 17 ans, c'est génial ! À l'AFT, je vois aussi Steve dont je peux m'inspirer au niveau de la rigueur", poursuit le Liégeois, fan de Rafael Nadal et David Ferrer. "Il me faudra un peu de temps pour digérer cette défaite, mais cela va me donner un sacré boost pour la suite." . (Belga)