Le numéro 1 du tennis mondial a quitté l'avion avec deux sacs et un masque, après avoir atterri à l'aéroport international de Dubaï à 5h32 heure locale (02H32 HB). Le N.1 mondial et ses entraîneurs avaient quitté Melbourne à 22h51 (12h51 belge) pour une escale à Dubai lundi vers 05h00 locales, sans que l'on sache quelle sera sa destination finale. Ce départ sans gloire, alors qu'il aspirait à un dixième titre à l'Open d'Australie et à un 21e titre en Grand Chelem, synonyme de record, est l'épilogue d'un feuilleton de onze jours mêlant politique et diplomatie sur fond d'opposition à la vaccination anti-Covid. Trois juges de la Cour fédérale d'Australie ont scellé dimanche le sort de "Djoko", en rejetant son recours contre l'annulation de son visa et son expulsion du pays. (Belga)

Le numéro 1 du tennis mondial a quitté l'avion avec deux sacs et un masque, après avoir atterri à l'aéroport international de Dubaï à 5h32 heure locale (02H32 HB). Le N.1 mondial et ses entraîneurs avaient quitté Melbourne à 22h51 (12h51 belge) pour une escale à Dubai lundi vers 05h00 locales, sans que l'on sache quelle sera sa destination finale. Ce départ sans gloire, alors qu'il aspirait à un dixième titre à l'Open d'Australie et à un 21e titre en Grand Chelem, synonyme de record, est l'épilogue d'un feuilleton de onze jours mêlant politique et diplomatie sur fond d'opposition à la vaccination anti-Covid. Trois juges de la Cour fédérale d'Australie ont scellé dimanche le sort de "Djoko", en rejetant son recours contre l'annulation de son visa et son expulsion du pays. (Belga)