"Je suis contente", a-t-elle indiqué. "Les premiers tours sont toujours un peu tendus. Mais je pense que j'ai bien géré la situation. J'étais assez agressive et j'ai joué de manière relâchée. Je n'avais pas peur de venir au filet. C'est quelque chose que j'ai travaillé durant l'entre-saison. C'est important d'ajouter de nouvelles cordes à son arc et je considère que cela a plutôt bien fonctionné", ajoute la petite blonde, qui s'est néanmoins plaint que des membres de son entourage aient dû partir en plein match pour aller... aux toilettes. "Cela m'a un peu perturbée, mais j'imagine qu'ils n'avaient pas le choix", sourit-elle. Ce mercredi, Daria Gavrilova sait qu'elle aura besoin de tout le soutien possible pour prendre sa revanche contre Elise Mertens. L'Australienne se méfie en effet terriblement de la Louvaniste, 22 ans, qui l'a battue en Hopman Cup et vient de reconduire son titre au tournoi WTA de Hobart, samedi dernier. "Je n'ai pas perdu contre elle à Perth", souligne-t-elle, considérant sans doute que comme la Hopman Cup n'est pas un tournoi officiel, cette défaite "ne compte pas". "En revanche, j'ai perdu un match très accroché contre elle l'an dernier à Roland Garros. Ce sera un match difficile. Elle pratique du grand tennis en Australie et je pense qu'elle est en confiance après avoir reconduit son titre à Hobart. Il n'y aura pas vraiment de favorite et je pense que cela sera très excitant". (Belga)

"Je suis contente", a-t-elle indiqué. "Les premiers tours sont toujours un peu tendus. Mais je pense que j'ai bien géré la situation. J'étais assez agressive et j'ai joué de manière relâchée. Je n'avais pas peur de venir au filet. C'est quelque chose que j'ai travaillé durant l'entre-saison. C'est important d'ajouter de nouvelles cordes à son arc et je considère que cela a plutôt bien fonctionné", ajoute la petite blonde, qui s'est néanmoins plaint que des membres de son entourage aient dû partir en plein match pour aller... aux toilettes. "Cela m'a un peu perturbée, mais j'imagine qu'ils n'avaient pas le choix", sourit-elle. Ce mercredi, Daria Gavrilova sait qu'elle aura besoin de tout le soutien possible pour prendre sa revanche contre Elise Mertens. L'Australienne se méfie en effet terriblement de la Louvaniste, 22 ans, qui l'a battue en Hopman Cup et vient de reconduire son titre au tournoi WTA de Hobart, samedi dernier. "Je n'ai pas perdu contre elle à Perth", souligne-t-elle, considérant sans doute que comme la Hopman Cup n'est pas un tournoi officiel, cette défaite "ne compte pas". "En revanche, j'ai perdu un match très accroché contre elle l'an dernier à Roland Garros. Ce sera un match difficile. Elle pratique du grand tennis en Australie et je pense qu'elle est en confiance après avoir reconduit son titre à Hobart. Il n'y aura pas vraiment de favorite et je pense que cela sera très excitant". (Belga)