Krejcikova, qui n'avait jamais passé le 2e tour à Melbourne Park, a profité d'une douleur au cou d'Azarenka, ancienne N.1 mondiale et double lauréate du tournoi (2012, 2013). La Tchèque défiera Madison Keys en quarts de finale. L'Américaine, 51e mondiale, n'a jamais été inquiétée par l'Espagnole Pauda Badosa (WTA 6), l'une des révélations de la saison 2021 avec son titre à Indian Wells. Keys s'est imposée 6-3, 6-1 en 69 minutes, s'approchant du niveau de jeu qui lui avait permis d'atteindre le 7e rang mondial en 2016 et la finale de l'US Open 2017. Une autre Américaine, Jessica Pegula (WTA 21), est sortie victorieuse d'un duel contre une joueuse mieux classée qu'elle. En effet, elle a écarté la Grecque Maria Sakkari (WTA 8) en deux manches - 7-6 (0), 6-3 - afin d'atteindre, comme en 2021, les quarts de finale. Le dernier huitième de finale de la journée verra l'Australienne Ashleigh Barty, N.1 mondiale, défier l'Américaine Amanda Anisimova (WTA 60). (Belga)

Krejcikova, qui n'avait jamais passé le 2e tour à Melbourne Park, a profité d'une douleur au cou d'Azarenka, ancienne N.1 mondiale et double lauréate du tournoi (2012, 2013). La Tchèque défiera Madison Keys en quarts de finale. L'Américaine, 51e mondiale, n'a jamais été inquiétée par l'Espagnole Pauda Badosa (WTA 6), l'une des révélations de la saison 2021 avec son titre à Indian Wells. Keys s'est imposée 6-3, 6-1 en 69 minutes, s'approchant du niveau de jeu qui lui avait permis d'atteindre le 7e rang mondial en 2016 et la finale de l'US Open 2017. Une autre Américaine, Jessica Pegula (WTA 21), est sortie victorieuse d'un duel contre une joueuse mieux classée qu'elle. En effet, elle a écarté la Grecque Maria Sakkari (WTA 8) en deux manches - 7-6 (0), 6-3 - afin d'atteindre, comme en 2021, les quarts de finale. Le dernier huitième de finale de la journée verra l'Australienne Ashleigh Barty, N.1 mondiale, défier l'Américaine Amanda Anisimova (WTA 60). (Belga)