Tracassée par une gêne au poignet droit, Kirsten Flipkens a en effet vu sa préparation pour la saison 2017 réduite à sa plus simple expression. Arrivée aux antipodes sans entraînement, elle n'a réussi à gagner qu'un match en simple, lundi passé à Hobart, contre la jeune Australienne Jaimee Fourlis (WTA 423). Mais elle fera contre mauvaise fortune bon coeur contre Johanna Konta, coachée par un certain Wim Fissette. "Cela fait plusieurs mois que je souffre d'un problème de cartilage. L'âge sans doute", sourit-elle. "J'ai encore reçu une infiltration en décembre et pour l'instant, je n'ai pas de douleur. Je suis soulagée. Maintenant, il ne faut pas faire un dessin. Konta est Top 10 et c'est donc un mauvais tirage. Point. Le seul avantage que j'ai peut-être, c'est de n'avoir rien à perdre. Elle a beaucoup de points à défendre. Et je l'ai déjà battue, l'an dernier à Monterrey. On verra bien." Kirsten Flipkens aura également l'occasion d'étrenner ses toutes nouvelles tenues à Melbourne. Un projet qu'elle mûrit depuis un petit temps. "Je travaille avec le concepteur de la ligne de vêtements "Deux Belges" et ensemble nous avons lancé la collection DB FLPPR. C'est amusant et cela me permet d'avoir quelque chose à faire à côté du tennis. Les premières réactions sont très positives. Caroline Wozniacki et Feliciano Lopez, par exemple, m'ont dit qu'ils trouvaient le design sympa." . (Belga)

Tracassée par une gêne au poignet droit, Kirsten Flipkens a en effet vu sa préparation pour la saison 2017 réduite à sa plus simple expression. Arrivée aux antipodes sans entraînement, elle n'a réussi à gagner qu'un match en simple, lundi passé à Hobart, contre la jeune Australienne Jaimee Fourlis (WTA 423). Mais elle fera contre mauvaise fortune bon coeur contre Johanna Konta, coachée par un certain Wim Fissette. "Cela fait plusieurs mois que je souffre d'un problème de cartilage. L'âge sans doute", sourit-elle. "J'ai encore reçu une infiltration en décembre et pour l'instant, je n'ai pas de douleur. Je suis soulagée. Maintenant, il ne faut pas faire un dessin. Konta est Top 10 et c'est donc un mauvais tirage. Point. Le seul avantage que j'ai peut-être, c'est de n'avoir rien à perdre. Elle a beaucoup de points à défendre. Et je l'ai déjà battue, l'an dernier à Monterrey. On verra bien." Kirsten Flipkens aura également l'occasion d'étrenner ses toutes nouvelles tenues à Melbourne. Un projet qu'elle mûrit depuis un petit temps. "Je travaille avec le concepteur de la ligne de vêtements "Deux Belges" et ensemble nous avons lancé la collection DB FLPPR. C'est amusant et cela me permet d'avoir quelque chose à faire à côté du tennis. Les premières réactions sont très positives. Caroline Wozniacki et Feliciano Lopez, par exemple, m'ont dit qu'ils trouvaient le design sympa." . (Belga)