"Ce n'était certainement pas un premier match facile. Elle tapait sur tout et donc il n'y avait pas de rythme", a expliqué la joueuse belge. "Le début de la rencontre a été difficile. J'étais menée 5-1, mais je n'avais pas l'impression que le score reflétait la physionomie du match. A partir du deuxième set, je suis parvenue à être plus agressive dans mon jeu et elle a commis plus de fautes", a-t-elle analysé. Le fait d'avoir été menée 5-3 dans la dernière manche et d'être parvenue à s'imposer satisfaisait particulièrement la Campinoise, qui s'attend à un deuxième tour très difficile face à la troisième tête de série du tournoi, Garbine Muguruza (WTA 3). (Belga)

"Ce n'était certainement pas un premier match facile. Elle tapait sur tout et donc il n'y avait pas de rythme", a expliqué la joueuse belge. "Le début de la rencontre a été difficile. J'étais menée 5-1, mais je n'avais pas l'impression que le score reflétait la physionomie du match. A partir du deuxième set, je suis parvenue à être plus agressive dans mon jeu et elle a commis plus de fautes", a-t-elle analysé. Le fait d'avoir été menée 5-3 dans la dernière manche et d'être parvenue à s'imposer satisfaisait particulièrement la Campinoise, qui s'attend à un deuxième tour très difficile face à la troisième tête de série du tournoi, Garbine Muguruza (WTA 3). (Belga)