"Je vais rentrer en Belgique et ensuite je disputerai les tournois ATP de Montpellier, de Rotterdam et de Marseille", a-t-il expliqué. Et le choix n'a pas été trop difficile à arrêter, même si David Goffin est très attaché au fait de défendre les couleurs de son pays. "Cela fait déjà un moment que j'y réfléchis et avec mon bras, ce n'est sans doute pas l'idéal. J'ai encore eu mal avant de partir à Doha. J'ai souvent eu Johan (NdlR : Van Herck, le capitaine) au téléphone, car les autres joueurs voulaient aussi savoir en fonction de leur programme. Des joueurs qui sont sélectionnés comme Ruben (NdlR : Bemelmans), Kimmer (NdlR : Coppejans) ou même Arthur (NdlR : De Greef). Cela allait être compliqué pour moi d'aller au Brésil. C'est un long voyage et c'est difficile de le caler dans la suite de ma saison. Je préfère miser sur le repos et repartir en Europe", a-t-il conclu. . (Belga)

"Je vais rentrer en Belgique et ensuite je disputerai les tournois ATP de Montpellier, de Rotterdam et de Marseille", a-t-il expliqué. Et le choix n'a pas été trop difficile à arrêter, même si David Goffin est très attaché au fait de défendre les couleurs de son pays. "Cela fait déjà un moment que j'y réfléchis et avec mon bras, ce n'est sans doute pas l'idéal. J'ai encore eu mal avant de partir à Doha. J'ai souvent eu Johan (NdlR : Van Herck, le capitaine) au téléphone, car les autres joueurs voulaient aussi savoir en fonction de leur programme. Des joueurs qui sont sélectionnés comme Ruben (NdlR : Bemelmans), Kimmer (NdlR : Coppejans) ou même Arthur (NdlR : De Greef). Cela allait être compliqué pour moi d'aller au Brésil. C'est un long voyage et c'est difficile de le caler dans la suite de ma saison. Je préfère miser sur le repos et repartir en Europe", a-t-il conclu. . (Belga)