Collins, 28 ans, affrontera jeudi la Polonaise Iga Swiatek (9e) ou l'Estonienne Kaia Kanepi (115e) pour tenter de se hisser pour la première fois en finale d'un tournoi du Grand Chelem. "C'est un sentiment incroyable, surtout après les problèmes de santé que j'ai connus", a reconnu Collins en référence à l'endométriose dont elle a souffert l'an dernier et pour laquelle elle a subi une intervention chirurgicale. "Etre capable de revenir à ce niveau et de me battre comme je le fais en étant aussi forte physiquement, est une belle récompense", a-t-elle ajouté. "En particulier quand on joue contre des joueuses aussi fortes que celles que j'ai affrontées ce deux derniers matchs, de vraies compétitrices, de vraies grandes athlètes", a-t-elle encore dit au sujet de Cornet et de la Belge Elise Mertens (26e) écartée en 8es de finale 4-6, 6-4, 6-4. Après une première manche accrochée où la Française, rapidement breakée, a réussi à revenir à 5-5 avant de perdre une seconde fois sa mise en jeu et le set dans la foulée, la seconde partie de la rencontre a été à sens unique. L'Américaine a rapidement mené 5-0 et si Cornet a sauvé l'honneur en remportant une fois sa mise en jeu, Collins n'a pas manqué de boucler le match sur sa mise en jeu suivante après 1h28 de match. Cornet participait à 32 ans à son 63e Majeur et était parvenue pour la première fois à se hisser en quarts de finale, après avoir écarté notamment la N.3 mondiale Garbine Muguruza et l'ex-N.1 Simona Halep. (Belga)

Collins, 28 ans, affrontera jeudi la Polonaise Iga Swiatek (9e) ou l'Estonienne Kaia Kanepi (115e) pour tenter de se hisser pour la première fois en finale d'un tournoi du Grand Chelem. "C'est un sentiment incroyable, surtout après les problèmes de santé que j'ai connus", a reconnu Collins en référence à l'endométriose dont elle a souffert l'an dernier et pour laquelle elle a subi une intervention chirurgicale. "Etre capable de revenir à ce niveau et de me battre comme je le fais en étant aussi forte physiquement, est une belle récompense", a-t-elle ajouté. "En particulier quand on joue contre des joueuses aussi fortes que celles que j'ai affrontées ce deux derniers matchs, de vraies compétitrices, de vraies grandes athlètes", a-t-elle encore dit au sujet de Cornet et de la Belge Elise Mertens (26e) écartée en 8es de finale 4-6, 6-4, 6-4. Après une première manche accrochée où la Française, rapidement breakée, a réussi à revenir à 5-5 avant de perdre une seconde fois sa mise en jeu et le set dans la foulée, la seconde partie de la rencontre a été à sens unique. L'Américaine a rapidement mené 5-0 et si Cornet a sauvé l'honneur en remportant une fois sa mise en jeu, Collins n'a pas manqué de boucler le match sur sa mise en jeu suivante après 1h28 de match. Cornet participait à 32 ans à son 63e Majeur et était parvenue pour la première fois à se hisser en quarts de finale, après avoir écarté notamment la N.3 mondiale Garbine Muguruza et l'ex-N.1 Simona Halep. (Belga)