A 21 ans, le protégé d'Ivan Lendl qui compte déjà dix titres à son palmarès peine à percer en Grand Chelem. En quinze tournois, il n'y a atteint qu'une fois les quarts de finale, à Roland-Garros en 2018. Il jouait lundi son premier huitième de finale à Melbourne où il avait été battu au 3e tour (seizièmes) les deux années précédentes. Inexistant ou presque pendant deux sets - malgré un break d'entrée face au service pourtant difficilement prenable de Raonic (28 ans) - Zverev s'est retrouvé en fâcheuse posture, mené 6-1, 6-1, au bout d'à peine plus d'une heure. Il venait alors d'encaisser une première série de huit jeux consécutifs, puis une seconde de quatre. Beaucoup plus présent dans la troisième manche, au service comme dans le jeu, le grand Sacha (1,98 m) a repoussé une première fois la menace quand Raonic s'est procuré deux premières balles de match sur son service, à 5 jeux à 4. Mais il a craqué au jeu décisif quelques minutes plus tard, après seulement 1h59 min passées sur le court de la Rod Laver Arena. Avoir détruit sa raquette, frappée lourdement huit fois de suite au sol, une fois de retour sur sa chaise quand il a été mené 4-1 dans le deuxième set, n'aura pas permis au joueur allemand d'inverser la tendance. Vainqueur du Masters en novembre dernier, le trophée le plus prestigieux de sa jeune carrière, Zverev faisait figure de prétendant au trophée à Melbourne. Il avait toutefois dû batailler pendant cinq sets et près de quatre heures dès le deuxième tour, après avoir compté deux manches d'avance face au Français Jérémy Chardy (ATP 36). Raonic, finaliste à Wimbledon en 2016, affrontera le Croate Borna Coric (ATP 12) ou le Français Lucas Pouille (ATP 31) pour une place dans le dernier carré. "J'ai incroyablement bien joué aujourd'hui (lundi), j'ai fait beaucoup de choses extrêmement bien, je suis fier d'avoir été capable de vite retourner la situation après mon mauvais départ", s'est félicité le joueur canadien. (Belga)

A 21 ans, le protégé d'Ivan Lendl qui compte déjà dix titres à son palmarès peine à percer en Grand Chelem. En quinze tournois, il n'y a atteint qu'une fois les quarts de finale, à Roland-Garros en 2018. Il jouait lundi son premier huitième de finale à Melbourne où il avait été battu au 3e tour (seizièmes) les deux années précédentes. Inexistant ou presque pendant deux sets - malgré un break d'entrée face au service pourtant difficilement prenable de Raonic (28 ans) - Zverev s'est retrouvé en fâcheuse posture, mené 6-1, 6-1, au bout d'à peine plus d'une heure. Il venait alors d'encaisser une première série de huit jeux consécutifs, puis une seconde de quatre. Beaucoup plus présent dans la troisième manche, au service comme dans le jeu, le grand Sacha (1,98 m) a repoussé une première fois la menace quand Raonic s'est procuré deux premières balles de match sur son service, à 5 jeux à 4. Mais il a craqué au jeu décisif quelques minutes plus tard, après seulement 1h59 min passées sur le court de la Rod Laver Arena. Avoir détruit sa raquette, frappée lourdement huit fois de suite au sol, une fois de retour sur sa chaise quand il a été mené 4-1 dans le deuxième set, n'aura pas permis au joueur allemand d'inverser la tendance. Vainqueur du Masters en novembre dernier, le trophée le plus prestigieux de sa jeune carrière, Zverev faisait figure de prétendant au trophée à Melbourne. Il avait toutefois dû batailler pendant cinq sets et près de quatre heures dès le deuxième tour, après avoir compté deux manches d'avance face au Français Jérémy Chardy (ATP 36). Raonic, finaliste à Wimbledon en 2016, affrontera le Croate Borna Coric (ATP 12) ou le Français Lucas Pouille (ATP 31) pour une place dans le dernier carré. "J'ai incroyablement bien joué aujourd'hui (lundi), j'ai fait beaucoup de choses extrêmement bien, je suis fier d'avoir été capable de vite retourner la situation après mon mauvais départ", s'est félicité le joueur canadien. (Belga)